Tour de France

Côte de Saint-Pierre : ils l'ont (dé)testée pour vous

  • Du «poireau» au cador de la petite reine, ils ont testé pour vous la côte de Saint-Pierre.
    Du «poireau» au cador de la petite reine, ils ont testé pour vous la côte de Saint-Pierre. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
  • Dur et trompeur, le jugement est unanime. Cette côte de Saint-Pierre promet une arrivée douloureuse. Et nos six (dé)testeurs en savent désormais quelque chose.
    Dur et trompeur, le jugement est unanime. Cette côte de Saint-Pierre promet une arrivée douloureuse. Et nos six (dé)testeurs en savent désormais quelque chose. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
  • Côte de Saint-Pierre : ils l'ont (dé)testée pour vous
    Côte de Saint-Pierre : ils l'ont (dé)testée pour vous Openrunner / Openrunner
Publié le / Modifié le S'abonner

Tour de France. Vendredi, la côte de Saint-Pierre, à Bourran, sera le point d’orgue autant que l’arrivée de la 13e étape à Rodez. Nous avons réuni six coureurs, expérimentés ou non, pour vous donner une idée de sa difficulté.

Vendredi, dans la chaleur d’un 17 juillet, ce sera le point d’orgue incontestable de la 13e étape entre Muret et Rodez. Un morceau de bitume serpentant jusqu’au parking du Val de Bourran et long de 570 m, dont le nom n’a pas pu vous échapper depuis quelques semaines : la côte de Saint-Pierre et son degré de difficulté sur lequel personne n’est d’accord.

Pour se faire une opinion, coller au plus près de ce que ressentiront demain Froome, Geniez et leurs compères du Tour, nous avons réuni six coureurs, de toutes les catégories. Un casting quatre étoiles, allant du «poireau» pour qui le vélo a tout d’un drôle d’appareil, à l’espoir du guidon.

LES FORCES EN PRESENCE 

LE PROFIL DE LA CÔTE

Grâce à Victor Santos, président du Vélo Club Rodez, et l’application Openrunner, qui retranscrit la trace GPS du coureur, la côte de Saint-Pierre livre ses secrets. Et ses variations. Après un départ à plus de 15% de montée, la pente ralentie légèrement, avant de proposer une belle relance au niveau du lycée Carnus, puis une arrivée moins «casse pattes». Au total, sur cette seule portion de 642 m, 58 m séparent le départ de la côte de son issue. L’effort est donc bien moins conséquent qu’au Mûr-de-Bretagne, par exemple, mais tout de même intense.

Côte de Saint-Pierre : ils l'ont (dé)testée pour vous
Côte de Saint-Pierre : ils l'ont (dé)testée pour vous - Openrunner

LEUR COURSE

LE CLASSEMENT

1. Simon Boutonnet 1’24”

2. Étienne Fabre mt

3. Pauline Sabin-Teyssèdre à 34”

4. Karine Saysset à 38”

5. Victor Le Boisselier à 1’39’’

6. Rui Dos Santos à 2’02”  

Dur et trompeur, le jugement est unanime. Cette côte de Saint-Pierre promet une arrivée douloureuse. Et nos six (dé)testeurs en savent désormais quelque chose.
Dur et trompeur, le jugement est unanime. Cette côte de Saint-Pierre promet une arrivée douloureuse. Et nos six (dé)testeurs en savent désormais quelque chose. - Jean-Louis Bories

LES REACTIONS

Pauline Sabin-Teyssèdre : « C'est très dur surtout dans le virage. Ça brûle ! À la RAGT, on n’a plus rien».

Karine Saysset : «On est obligé de tomber le petit plateau au niveau du bâtiment. C’est un truc de puncheur.»

Etienne Fabre : «C’est un effort lors duquel l’acide lactique monte très vite. Mais un sprinteur léger comme Bryan Coquard (Europcar) peut passer.»

Victor Le Boisselier : «Rien qu’en voiture, j’en ai déjà mal aux jambes.»

Rui Dos Santos (entre deux apnées) : «On a la fausse impression de pouvoir relancer. Mais en fait, c’est plus dur.»

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

145000 €

Vous souhaitez une vue dégagée et de la luminosité ? Cet appartement est fa[...]

89000 €

A découvrir bel appartement de type F3 de 85m²! Facilement transformable en[...]

177000 €

Exclusivité.Sur le Tour de ville de RODEZ, dans résidence avec ascenseur, s[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir