Le Tour à Rodez : les chiffres

  • Dernier sprint de Christopher Froome franchissant la ligne d'arrivée, le 14 juillet lors de l'étape entre Tarbes et La Pierre-Saint-Martin
    Dernier sprint de Christopher Froome franchissant la ligne d'arrivée, le 14 juillet lors de l'étape entre Tarbes et La Pierre-Saint-Martin AFP ALIX GUIGON
Publié le , mis à jour

Les services municipaux, de l’État et du Département se sont retrouvés, depuis le début de l'année, pour «caler» le passage du Tour de France à Rodez. On fait le point en chiffres.

Depuis le mois de janvier, les services de la ville de Rodez planchent sur l'organisation de ces deux jours où le Tour de France va faire une halte en Aveyron. La municipalité qui a consacré plus de 520 000 euros à l'événement doit gérer la venue de plusieurs centaines de véhicules, et de techniciens mais surtout des milliers de spectateurs.

  • 520 800 €

C’est la somme, en euros, que la ville de Rodez consacre cette année au Tour de France.Dans le détail, 70 800€ sont consacrés à la logistique (61 500€ sont par exemple destinés à la location des barrières, le reste se répartit en repas, gardiennage, signalétique, etc.). 100 000€ ont été consacrés pour les travaux de réfection de la chaussée, notamment de l’enlèvement d’îlots directionnels à La Mouline et au pied de la côte Saint-Pierre. 10 000€ sont destinés à la communication, 30 000€ aux animations. La ville de Rodez doit payer à ASO, l’organisateur du Tour de France, 210 000€. La municipalité peut compter sur deux subventions du conseil régional et du conseil départemental d’un montant de 50 000€  chacun. La communauté d’agglomération a signé un chèque de 210 000€, la ville de Rodez de 210 800€.

  • 450

C’est le nombre d’agents de la police nationale mobilisés sur le Tour de France, pour la zone de Rodez (250 le vendredi pour l’arrivée de la boucle et 200 pour son départ). En plus de la police nationale, le secteur sera sécurisé par une quinzaine de policiers municipaux (également sur les deux jours). Ils seront épaulés par huit motards CRS. Mais si les agents sont là pour la sécurité des lieux, en revanche, ils seront particulièrement vigilants sur les stationnements gênants.

Un événement d'une ampleur exceptionnelle 

350 kg de glace à fournir par la ville de Rodez au stand ravitaillement (4 heures avant le départ).

600 litres d’eau à fournir pour le lestage de l’arche au départ, à 6 heures le jour du départ.

150 mètres de barrières additionnelles à disposer en différents points le matin de l’épreuve.

200 à 1 500 véhicules seront accrédités le jour du passage du Tour à Rodez.

150 agents de la municipalité de Rodez seront mobilisés vendredi et samedi.

600 mètres de barrières doivent être installés par la Ville aux abords de l’arrivée.

20 000 litres d’eau, au minimum, sont nécessaires pour faire fonctionner le «village étape».

600 m² doivent être consacrés au centre de presse qui sera installé au cœur de la salle des fêtes.

160 véhicules techniques sont prévus à l’arrivée.

2 tribunes de 98 places chacune seront installées (une pour les partenaires du Tour de France, l’autre pour le public).

000 barrières vont être disposées tout au long des six derniers kilomètres de l’étape. 150 mètres de barrières additionnelles sont à disposer en différents points le matin de l’épreuve.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?