Tour de France : quelles retombées pour Rodez ?

  • Une étude d'impact économique montre qu'un euro dépensé par la ville génère deux euros de retombées économiques.
    Une étude d'impact économique montre qu'un euro dépensé par la ville génère deux euros de retombées économiques. AFP
Publié le

Beaucoup de candidats, peu d'élus... Chaque année, les collectivités se battent pour accueillir la Grande Boucle mais les retombées économiques sont elles à la hauteur du coup de pub médiatique ? La réponse avec Oyonnax, petite ville de l'Ain semblable à Rodez par la taille.

Si l'investissement n'est pas neutre, (autour de 520 000€), le passage du Tour de France à Rodez, ville étape de cette 102e édition, l'est encore moins en terme d'image. C'est du moins ce qu'espèrent les élus -et sans doute aussi les Ruthénois- conscients du spectaculaire coup de projecteur offert par l'épreuve suivie dans 195 pays par 3,5 milliards de téléspectateurs... 

Doit-on pour autant se satisfaire de ce "coup" ? Quelles retombées espérer ? Pour qui ? Comment capitaliser sur cette "célébrité d'un jour" rarement égalée depuis l'inauguration du Musée Soulages ? Des questions que ce sont posées les élus d'Oyonnax, ville de 23 500 habitants, qui a accueilli la Grande Boucle le 16 juillet 2014. Reportage dans la ville de l'Ain, un an après le passage du Tour qui avait attiré 40 000 personnes environ. 

«Effet loupe»

«Pour nous, l’accueil d’une étape de la Grande Boucle a été un formidable coup de pub, reconnaît l’adjointe aux sports de cette commune de l'Ain (01) Marie-Claire Émin. L’effet médiatique a été énorme. L’organisation de cet événement, c’est l’idée du maire [Michel Perraud NDLR]. De toute façon, la volonté est certes technique, mais elle doit être avant tout politique».

Après avoir hébergé le Dauphiné Libéré en 2013, Oyonnax a su au mois d’août de cette année-là que le Tour s’arrêterait au cœur de la vallée de la plasturgie l’été suivant. Le contre-la-montre a commencé. «Partant du principe que c’était un projet de territoire, la communauté de communes a pris en charge le ticket d’entrée (120 000€) mais la Ville a hérité de la logistique (voirie, centre de presse...) et des animations. On a ainsi consacré 140 000€ à cette journée, glisse l’élue. On ne regrette pas cet investissement car il a eu un effet loupe encore réel aujourd’hui». Parlant volontiers de «super expérience», Marie-Claire Émin ne cache pas que la mairie est prête à remettre le couvert.

Justifié l'investissement ? Pour le président de la communauté de communes du Haut-Bugey, Jean Deguerry, c'est «incontestable».  «Dire «Oui» était une évidence ! On ne s’est pas posé la question une seule seconde. Et même si 4 communes seulement sur 37 étaient traversées par le Tour, l’adhésion a été unanime. On lisait de la fierté dans les yeux de tout le monde... Comme lors de la montée d’Oyonnax en Top 14 de rugby, j’ai senti un fort sentiment d’appartenance.»

Mais encore «On situe mieux désormais Oyonnax sur une carte. La plupart des gens connaissaient cette ville mais n’étaient pas en mesure de la positionner. Les retombées sont énormes. Imaginez un coup de projecteur de 10 minutes à la télé! Qui est capable de se payer une telle campagne de pub ? D’autant que les valeurs du cyclisme collent parfaitement à la réalité de notre pays avec des habitants «âpres» et besogneux».

Parlant volontiers de «super expérience», Marie-Claire Émin ne cache pas que la mairie est prête à remettre le couvert même si un an après, il reste difficile de capitaliser sur l'événement : «On n’a pas vendu du rêve, aux commerçants notamment, c’est très compliqué d’utiliser cette image derrière mais on a transformé la ville. Les gens en parlent encore...». Du coup, après avoir invité Christian Prudhomme et Bernard Thévenet aux vœux en janvier (avec la médaille de la Ville pour le patron de l’organisation), Oyonnax est déjà en train d’écrire la prochaine étape: resservir le Tour de France avant la fin du mandat du maire Michel Perraud.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?