Les meilleurs spots aveyronnais pour voir la 14e étape

  • Les meilleurs spots aveyronnais pour voir la 14e étape
    Les meilleurs spots aveyronnais pour voir la 14e étape
Publié le , mis à jour

L’événement. Le Tour de France est de passage samedi à Millau et en Sud-Aveyron. Un moment attendu depuis 2005.

Le Tour fait son retour en Sud-Aveyron ce samedi, à l’occasion de la 14étape courue entre Rodez et Mende. Une journée longue de 178,5 km pour le peloton de la Grande Boucle, lequel n’avait plus pointé le bout de sa roue à Millau depuis 2005. C’est dire l’attente et l’effervescence que suscite le passage dans nos contrées de cette épreuve ô combien populaire. Un événement qui, vu de Millau, scindera la ville en deux parties. La circulation routière sera ainsi interdite dès 11h30, pour n’être rétablie qu’à partir de 15h30.

L’«expert» Patrick Roméro, manager général du CSO Millau, a listé quatre lieux incontournables pour être sûr de ne rien manquer.

 

  • La vallée du Tarn, à Candas et Comprégnac

Le peloton « descendra » de Rodez par la RD993, via Salles-Curan, Bouloc et Montjaux. "Ce secteur, plutôt roulant, débouchera sur la vallée du Tarn, où les spectateurs pourront applaudir les coureurs le long de la D96, notamment à Saint-Hippolyte, puis de la D41, à Candas et Comprégnac", indique Patrick Roméro. En prenant pour référence la vitesse moyenne (haute) de 44 km/h, Christopher Froome et consorts devraient montrer leurs casques dans la vallée entre 14heures et 14h20.

  • À Peyre, à l’amorce du passage sous le viaduc

On entend déjà d’ici l’hélicoptère de France Télévisions, en survol au-dessus du viaduc de Millau. Il est environ 14h25 sur France 3. Aux commentaires, Éric Fottorino refait l’historique de l’ouvrage d’art. Ses 2460mètres de long, ses 343mètres de haut, son inauguration en 2004... Mais dans la cité du gant, il n’y a déjà plus personne devant l’écran. Le Tour arrive à grands coups de pédales... "À Peyre, beau point de vue, conseille Patrick Roméro. Le public pourra peut-être profiter d’un passage plus lent, avec en arrière plan le viaduc."

Dans le village à la chaussée relativement étroite, le peloton pourrait ralentir, permettant aux spectateurs d’observer distinctement Voeckler (s’il n’est pas échappé...), Contador ou l’Aveyronnais Geniez...

  • Millau, son sprint et son Mandarous

Après être passé sous le viaduc, le peloton fera une entrée fracassante dans Millau, par la route de Peyre, où un sprint intermédiaire sera disputé. "La vitesse des meilleurs dans cet exercice avoisinera les 70 km/h, ce sera impressionnant pour les spectateurs", fait savoir Patrick Roméro. La cavalcade dans Millau sera express. La foule est évidemment attendue vers 14h30 le long du boulevard de l’Ayrolle, sur la place du Mandarous et avenue Jean-Jaurès.

  • Les gorges du Tarn à Boyne, St-Pal-la-Muse et La Sablière

Une fois Aguessac, Le Mas et Rivière-sur-Tarn derrière eux, les coureurs prendront la direction des gorges du Tarn, où Patrick Roméro suggère de se poster du côté de Boyne, Saint-Pal-la-Muse ou encore La Sablière, au km 106,5. "Vu la physionomie du parcours, le public pourrait voir passer un premier groupe de baroudeurs obligés de rouler dans les gorges pour ne pas se faire reprendre. Ça devrait, là aussi, aller vite", prédit le patron du CSO Millau. Il sera approximativement 15h et les échappés rouleront alors vers la Lozère et les principales difficultés de la journée: la côte de Sauveterre (catégorie 2), la côte de Chabrits (4) et la côte de la Croix-Neuve (2), dite « Laurent Jalabert ». Un final haletant... à suivre à la TV 

V.G. (M.L.)
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?