Après la foudre, la mairie de Luc à l’heure du bilan

  • Après la foudre, la mairie de Luc à l’heure du bilan
    Après la foudre, la mairie de Luc à l’heure du bilan Salima Ouirni / CPA
  • Après la foudre, la mairie de Luc à l’heure du bilan
    Après la foudre, la mairie de Luc à l’heure du bilan Salima Ouirni / CPA
  • Après la foudre, la mairie de Luc à l’heure du bilan
    Après la foudre, la mairie de Luc à l’heure du bilan Salima Ouirni / CPA
Publié le

Sinistre. La mairie de Luc-la-Primaube, située au centre du Bourg a été victime d’un incendie, samedi. Il a fallu une vingtaine de sapeurs pompiers pour arrêter le feu qui a détruit une partie des locaux.

Il était 14heures, samedi quand une passante donne le signal d’alarme. La mairie de Luc-la-Primaube est en feu. Une épaisse fumée s’échappe du toit. Quelques minutes plus tard, le maire, Jean-Philippe Sadoul et un adjoint alertent à leur tour les pompiers qui, mobilisés pour le Tour de France en partance pour Mende, n’ont mis cependant mis que quelques minutes pour se dépêcher sur les lieux. Ils ont dû d’abord faire face à une fumée asphyxiante.

"Il faisait une chaleur intenable dedans", se souvient le maire, qui a dû quitter l’épreuve cycliste pour venir constater les dégâts sur place. Et "les dégâts sont très importants", relève l’édile qui a rendez-vous aujourd’hui avec les assureurs et les experts pour évaluer le montant du préjudice.

La foudre sur l’armoire électrique

C’est en effet toute la pièce où sont stockés les documents civils et les archives remontant à 1883, qui a pris feu. Un feu parti de l’armoire électrique (et non des combles comme nous avons pu l’écrire hier), sur laquelle la foudre s’est abattue, à la suite des orages survenus dans le département. Le feu s’est ensuite propagé au plafond, qui a fini par tomber en lambeaux, alors que les grosses poutres en bois ont commencé à se consumer. Les combles sont visiblement très abîmés. Les murs et le mobilier ont également souffert.

Les flammes se sont ensuite attaquées à une autre pièce, où les dégâts sont heureusement beaucoup moins graves. Si les archives ont été heureusement sauvées, de nombreux documents tels que les bans des mariages à venir, les demandes de documents d’identité, de logements et autres dossiers constitués par les administrés ont brûlé. Dès aujourd’hui, la mairie ferme ses portes aux usagers.

"Pour l’instant, on ne peut pas y travailler. Tout le système électrique est hors d’usage. Nous n’avons pas d’ordinateurs, non plus donc. Les agents iront travailler à la mairie annexe de La Primaube, le temps de tout remettre en état", confie l’élu qui ne pense pas rouvrir le site avant la fin du mois d’août, si l’on prend en compte les vacances des entreprises et les lenteurs administratives.

SO
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

390 €

Dans résidence sécuriée, en 2 ème étage, sans ascenseur, appartement de typ[...]

20 €

Place de parking extérieure dans la résidence sécurisée Le Clos Beauséjour [...]

197600 €

La Primaube, ancienne maison de type 6 assise sur 560 m2 de terrain. Le bie[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?