Avec son triporteur, Rodez veut ranimer son cœur de ville

  • Du lundi au samedi, de 11 heures à 19 heures,le triporteur sillonnera la ville de son centre à Bourran.
    Du lundi au samedi, de 11 heures à 19 heures,le triporteur sillonnera la ville de son centre à Bourran. CP / CP
  • Celui qui pédale, c’est Théo, un étudiant de 23 ans
    Celui qui pédale, c’est Théo, un étudiant de 23 ans CP / CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Transports. Durant la période estivale, les commerçants et l’agglomération proposent d’arpenter la ville à bord d’un triporteur. Une façon de dynamiser le centre-ville malgré les fortes chaleurs.

Pratique, écologique et original, le triporteur est un moyen de locomotion fréquent dans les grandes agglomérations françaises. Depuis vendredi et jusqu’au 15 septembre, cet engin électrique à trois roues débarque à Rodez. Sous l’impulsion de l’association de commerçants Cassiopé et de la communauté d’agglomération, ce véhicule novateur espère «apporter une solution pour dynamiser le centre-ville» selon William Fraysse, responsable du projet à Rodez Agglomération.

Pour les touristes mais pas que

En effet, depuis le début du mois, les fortes chaleurs ont fait des alentours de la Cathédrale une ville fantôme hantée par la succession de démarques. Le défi des organisateurs est alors de relancer l’activité par l’intermédiaire des touristes et des adeptes du shopping en leur facilitant l’accès aux commerces. Le concept est simple.

«Quelqu’un qui achète une cocotte-minute rue du Bal n’a pas à transporter son colis jusqu’à chez lui. Le triporteur pourra les ramener tout deux à bon port» explique William Fraysse. Mais l’opération ne vise pas exclusivement les clients des enseignes ruthénoises. Sur le modèle du «petit train», un parcours touristique permet aux visiteurs de découvrir le cœur de ville pour la modique somme de 3€, sans verser une goutte de sueur.

Celui qui pédale, c’est Théo, un étudiant de 23 ans
Celui qui pédale, c’est Théo, un étudiant de 23 ans - CP

Des tests «dignes de la Nasa»

Car celui qui pédale, c’est Théo. Cet étudiant de 23 ans est, «après avoir passé des tests dignes de la Nasa», aux manettes du «carrosse» depuis le lancement de l’opération. Du lundi au samedi, de 11 heures à 19 heures, il sillonne la ville de son centre à Bourran sous le regard étonné des passants. Pour profiter de ses services, il suffit de réserver avec Cassiopé ou encore d’interpeller le jeune homme.

Pour répondre à l’exigence de nos lecteurs, l’équipe de Centre Presse a décidé de tester pour vous ce fameux triporteur. Installés confortablement, bien qu’un peu à l’étroit, dans le baquet arrière où trois places sont disponibles, nous n’avons eu qu’à profiter de l’air frais et du paysage. Une sorte de «pousse-pousse pousse» des temps modernes qui offre une alternative originale pour visiter la ville. Il ne tiendra cependant qu’à vous de tester la résistance du «pilote» dans des endroits plus vallonnés.

Victor Le Boisselier
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

219 €

Appartement de type 1 avec coin cuisine équipée Centre-ville et proche cath[...]

428 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Un hall d'entrée avec placar[...]

65 €

Garage avec un accès aisé, il est situé dans la Résidence Les Terrasses de [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir