Estivada de Rodez

Bernard Cauhapé, le papet qui fait swinger tout l’occitan

  • Un nouveau CD pour Cauhapé, ravi d’allier jazz et occitan.
    Un nouveau CD pour Cauhapé, ravi d’allier jazz et occitan. José A. Torres -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Estivada. Cet après-midi, à 14h30, à la MJC est programmé un beau concert : celui de «Savignoni trio et lo papet» qui cuisine les standards du jazz à la sauce occitane. 

Cet après-midi, à 14h30, à la MJC, dans le cadre de l’Estivada, a été programmé un beau concert : celui de «Savignoni trio et lo papet». Lo papet, c’est Bernard Cauhapé. Une figure du monde occitan. Il sera la voix occitane de ce groupe qui se singularise par ce jazz manouche qu’il fait vibrer de scène en scène. Bernard Cauhapé a souhaité, entre autres, reprendre en occitan des standards du jazz. Et cela avec le fils de son vieil ami Jean-Sylvain Savignoni.

«Je suis comme une salle polyvalente»

«Symon m’impressionne beaucoup. Je l’ai connu, il était encore dans le ventre de sa mère» sourit Bernard Cauhapé, véritable amateur de jazz. «J’ai toujours aimé le jazz. À 17 ans, j’ai acheté mes premiers disques. J’ai assuré la sonorisation de Count Basie au théâtre antique d’Orange, c’était magique», se souvient Cauhapé. Alors mêler du jazz à de l’Occitan (merci Robert Marti!), imaginez le pied pour ce sexagénaire habitant Martrin, dans le Sud-Aveyron. Il est cependant difficile de définir l’artiste en lui-même.

Comédia del Oc

«Je suis comme une salle polyvalente» rigole-t-il. Une salle occitane en tout cas. Car quand Bernard Cauhapé fait du théâtre, c’est en occitan, avec notamment la compagnie Comédia del Oc, qu’il avait montée. Quand il dessine, c’est pour la littérature occitane, avec deux livres en cours de parution, ou pour la pochette du disque Quand il écrit, c’est en occitan, avec le voyage de Piou Piou qui vient de sortir, contant l’histoire d’un gamin filant faire connaissance avec l’univers occitan. Le «papet» est donc en grande forme. Et si vous voulez en avoir le cœur net, allez à la MJC cet après-midi 

Réagir