Feu vert pour la Maison de santé de Réquista

  • Un dossier «bien structuré, ambitieux et intéressant», selon le CTR.
    Un dossier «bien structuré, ambitieux et intéressant», selon le CTR. Repro CP
Publié le , mis à jour

Projet validé. La commune aura bien sa Maison de santé pluridisciplinaire (MSP). Le Comité technique régional a validé le dossier. Le bâtiment abritera une dizaine de professionnels de santé à l’horizon 2017.

L’offre de soins se redessine à Réquista. Le Comité technique régional, composé de sept collèges (1), a validé le projet de Maison de santé le 23 juin dernier à Toulouse. Le dossier porte également sur la création d’un réseau de santé sur deux intercommunalités, la communauté de communes du Réquistanais et celle des 7 Vallons.

Le but : une prise en charge collaborative du patient entre les différents acteurs de santé. Ils sont une cinquantaine à adhérer au projet. Implantée à côté de l’église, à la place de l’ancienne maison Mazel, la Maison de santé abritera pour sa part trois, voire quatre médecins généralistes, deux dentistes, une permanence infirmière, deux kinésithérapeutes et une orthophoniste. Le bâtiment accueillera également l’antenne du Centre médico-psychologique de l’hôpital Sainte-Marie de Rodez, avec un médecin psychiatre et deux infirmières. Une orthoptiste pourrait également prendre ses quartiers à la MSP.

Un calendrier serré

Les travaux devraient débuter début 2016 pour une ouverture prévue en 2017. En attendant, les professionnels de santé pourront accueillir leurs patients au cabinet médical de la rue Jean-de-Ginestel. Cabinet médical où le docteur Bernard Ricard, maître de stage, est d’ores et déjà en mesure d’accueillir des internes qui pourront s’installer à Réquista s’ils le souhaitent. Une fois la Maison de santé achevée, ce cabinet est destiné à accueillir le pôle social du réseau, avec des assistantes sociales et une antenne de la MAIA, la maison pour l'autonomie et l'intégration des malades d'Alzheimer.

Un projet à un million d’euros

Le coût global du projet est estimé à un million d’euros, subventionné à 60% par l’État, la Région, le Département et l’Europe. Les demandes seront déposées d’ici à la fin du mois. Parallèlement, une antenne de la Maison de santé de Réquista verra le jour à Coupiac, pour les habitants des 7 Vallons. Reste maintenant à assurer la bonne marche du dossier tel qu’il est engagé.

Pour ce faire, le président de la communauté de communes du Réquistanais, Michel Causse, indique que la collectivité envisage de «créer un poste de coordonnateur de pôle de santé». Il deviendrait l’interlocuteur des différents acteurs du projet, avec pour objectif de garantir son suivi et la démarche qualité dans sa globalité. 

(1) L’Agence régionale de santé, la Fédération régionale des Maisons et Pôles de santé, le Régime général de l’Assurance-maladie, le conseil régional, le conseil départemental, l’Union régionale des professionnels de santé et le Département universitaire de médecine générale.

Emilie le Coarer
Voir les commentaires
L'immobilier à Réquista

39500 €

MONTPELLIER A 1H 15 et A 40km d'Albi, Venez vous installer au vert dans ce [...]

85000 €

Cette maison, de plain-pied, construite en 1974 sur 597 m2 de terrain, est [...]

29000 €

Vous avez un projet de construction ? Ce terrain est fait pour vous ! Idé[...]

Toutes les annonces immobilières de Réquista
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?