Bastien Roy couronné à Roussennac

  • Bastien Roy couronné à Roussennac
    Bastien Roy couronné à Roussennac Jean-Louis Bories
  • Bastien Roy et son buggy n° 2 n’ont laissé à personne le soin de venir les devancer.
    Bastien Roy et son buggy n° 2 n’ont laissé à personne le soin de venir les devancer. Jean-Louis Bories
  • Bastien Roy couronné à Roussennac
    Bastien Roy couronné à Roussennac Jean-Louis Bories
  • Bastien Roy couronné à Roussennac
    Bastien Roy couronné à Roussennac Jean-Louis Bories
Publié le

Automobile. Auteurs des meilleurs temps lors des trois manches chronométrées, Bastien Roy et son buggy ont régné sans partage hier sur la 15e édition de la course poursuite de Roussennac.

Épreuve atypique s’il en est, la course-poursuite de Roussennac aura encore une fois fait le plein de concurrents et de spectateurs hier pour le plus grand bonheur de Bruno Camboulas, le président de Défi Racing, l’écurie organisatrice. «C’est vraiment un plaisir de voir, qu’années après années, notre épreuve continue d’attirer de plus en plus de monde, a-t-il indiqué. Nous nous sommes volontairement limités à 90 concurrents car après, c’est plus difficile à gérer.»

Sorties de route

Et quand il s’agit de parler de son épreuve fétiche, Bruno Camboulas est intarissable : «À l’origine, ces courses ont été créées par la fédération pour enrayer le phénomène des «runs» sauvages qui prenaient une ampleur grandissante. Ici, les jeunes ont la possibilité de s’essayer à la compétition automobile pour un coût modéré et avec toutes les conditions de sécurité nécessaires. Même s’il y a parfois quelques sorties spectaculaires ce n’est jamais grave car les vitesses maximales atteintes sur l’anneau de 400 mètres ne dépassent jamais les 70 ou 80 km/h.» Et des sorties, il y en eut un certain nombre lors de cette 15e édition. Pour le plus grand bonheur des spectateurs qui s’enflammaient lors des tout-droits ou dérapages mal contrôlés par certains novices.

Bastien Roy, impérial 

Bruno Camboulas : «C’est également une épreuve festive où les côtés sportif et compétition sont un peu occultés. Le plus important pour les pilotes est de prendre du plaisir et de passer un bon dimanche.» Mais même si le résultat n’est pas le plus important, il n’en reste pas moins que tous espèrent se classer au plus haut dans leur hiérarchie respective. À ce jeu-là, une fois encore, les buggys ont tiré leur épingle du jeu et se retrouvent tous dans les premières places. Seul Mathieu Roucouly et sa 309 GTI sont parvenus à s’intercaler et à se hisser sur la 2e marche du podium derrière Bastien Roy. Un Bastien Roy impérial puisqu’auteur des trois meilleurs sur trois possibles. Une fois l’épreuve terminée, point de vacances pour Bruno Camboulas qui est en train de mettre la dernière main au rallye des Thermes qu’il organise également et qui clôturera la saison aveyronnaise des rallyes asphaltes les 26 et 27 septembre 2015.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Roussennac

85750 €

Maison de village mitoyenne à 20 minutes de Decazeville 30 mn de Rodez Idea[...]

Toutes les annonces immobilières de Roussennac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?