Louis Reclus, Victor Bousquet, ces Decazevillois méconnus

  • Victor Bousquet, ingénieur des mines. Victor Bousquet, ingénieur des mines.
    Victor Bousquet, ingénieur des mines. Reproduction Centre Presse
Publié le , mis à jour

Histoire. Premier adjoint à la mairie de Decazeville, Alain Alonso met en lumière l’action de deux personnages souvent ignorés qui ont pourtant compté dans l’essor économique du territoire.
 

Il est des Decazevillois connus pour leur action dans l’essor économique du territoire, en d’autres temps. Il en est aussi qui restent méconnus alors que leur participation à ce même essor économique a été bien réel.
Comme le révèlent les travaux historiques menés par le premier adjoint à la mairie de Decazeville Alain Alonso, Louis Reclus et Victor Bousquet, tous deux Decazevillois nés dans la deuxième partie du XIXe siècle, font partie de cette seconde catégorie de personnalités méconnues qui mériteraient d’être connues. Louis Reclus et Victor Bousquet ont en commun d’avoir été « à l’origine des mutations économiques de l’entre-deux-guerres ».

« Ils ont redessiné le paysage industriel local »

Selon Alain Alonso, à qui l’on ne reprend ici que quelques éléments de recherche historique, à défaut de pouvoir être aussi exhaustif que lui, on doit à ces deux personnages d’avoir « redessiné le paysage industriel local dans les années trente et conduit à un modèle économique qui a plus ou moins subsisté jusqu’en 1987 ».

C’est en effet de leur réflexion et de leur travail que sont nés les rapprochements des mines de Saint-Michel et de Decazeville et qu’une industrie du tube (sans soudure) s’est installée dans la cité du duc Decazes avant la Seconde Guerre mondiale.

Louis Reclus, né à Decazeville le 12 janvier 1868, licencié de mathématiques et de physique, fut, dès 1904, administrateur-délégué au sein de la Société métallurgique de l’Ariège (SMA), qui possédait notamment les concessions de houille de Bouquiès-Cahac. SMA déposa le bilan en 1921 avant de fusionner en 1930 avec la société Commentry Fourchambaud Decazeville (CFD). Louis Reclus occupa alors un poste d’administrateur de la nouvelle entité (jusqu’en 1952) après avoir joué un rôle important dans la fusion des deux sociétés.

Témoins et acteurs de leur temps

Avec Louis Reclus, Victor Bousquet, né le 16 juillet 1876 à Decazeville, a également joué un rôle clé dans cette période de l’entre-deux-guerres. Ingénieur de formation (diplômé de l’école des Mines de Saint-Etienne), Victor Bousquet a d’abord travaillé dans le bassin du Nord. Lors de la catastrophe de 1906 (1 099 morts), son comportement exemplaire lui valut de recevoir la médaille d’honneur des mines, échelon or.

Rattaché en 1909 à la direction parisienne de Commentry Fourchambaud Decazeville, on lui doit l’une des premières mécanisations de la production des découvertes, en relation avec M. Barros, à Decazeville, dans les années vingt. Il fut ensuite nommé directeur général de CFD en 1935, jusqu’en 1942, année au cours de laquelle il devient administrateur (aux côtés de Louis Reclus) jusqu’en 1949, date de sa disparition, à Nice.

Louis Reclus et Victor Bousquet, à propos desquels il y aurait encore bien des choses à écrire, restent des inconnus dans la ville qui les a vus naître et travailler à son essor économique, alors même qu’ils furent des témoins et des acteurs majeurs de leur temps.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

99000 €

Jolie maison de ville de type 4 en très bon état avec garage et jardin, co[...]

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?