Rentrée scolaire : ajustements en perspective dans les écoles primaires

  • La rentrée ne s’est pas trop mal déroulée mardi matin dans les 342 établissements du premier degré en Aveyron.
    La rentrée ne s’est pas trop mal déroulée mardi matin dans les 342 établissements du premier degré en Aveyron. José A. Torres
Publié le

Premier degré. Les services départementaux de l’Éducation nationale ont programmé la suppression de huit postes d’enseignants. 

La rentrée ne s’est pas trop mal déroulée mardi matin dans les 342 établissements du premier degré en Aveyron. Et notamment dans les 274 écoles publiques pour lesquelles les services départementaux de l’Éducation nationale avaient programmé la suppression de huit postes d’enseignants. Certes, ici ou là, les parents d’élèves ont bien marqué leurs inquiétudes quant au bon déroulement de l’année dans la perspective d’une réduction du nombre des enseignants ou de l’augmentation mal prise en compte de l’effectif des élèves.

Comptage et ajustements en perspective

Le directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen), Dominique Roure, peut s’appuyer dès à présent sur le comptage des élèves, de nouvelles inscriptions pouvant être prises à la rentrée : «J’aurai en main dès la fin septembre, les remontées finales relayées par les directeurs d’établissements et les inspecteurs de circonscription. Les effectifs prévus pourraient bouger de quelques unités et l’on fera alors les ajustements nécessaires. Mon objectif, c’est l’équité. Avoir une répartition la plus juste possible des enseignants». Pas question pour autant de toucher aux huit postes, ni en plus, ni en moins. Et Dominique Roure d’indiquer que le nombre d’élèves par classe est en Aveyron de 21,5 contre 23,3 dans l’académie et 23,7 au niveau national. «L’Aveyron a la situation la plus favorable de Midi-Pyrénées», insiste-t-il.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?