Rodez

Fréquentation, budget, expo : quel bilan pour le musée Soulages ?

  • Avec 350 000 visiteurs, la fréquentation du site ruthénois pulvérise toutes les attentes. Le musée Soulages se hisse ainsi parmi les plus grands musées de province en terme de fréquentation. Il est le 3e musée le plus visité hors Paris et le premier en Midi-Pyrénées.
    Avec 350 000 visiteurs, la fréquentation du site ruthénois pulvérise toutes les attentes. Le musée Soulages se hisse ainsi parmi les plus grands musées de province en terme de fréquentation. Il est le 3e musée le plus visité hors Paris et le premier en Midi-Pyrénées. José A. Torres - José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner

Rodez. Retour avec Jean-Michel Cosson, élu notamment en charge de la culture à l’Agglomération, sur la saison 2015 du musée Soulages, dont les perspectives sont des plus positives.

Avec 350 000 visiteurs depuis son ouverture en mai 2014, Soulages confirme son succès et son rôle majeur dans l’attractivité de la région. Retour avec Jean-Michel Cosson, élu notamment en charge de la culture à l’Agglomération, sur la saison 2015 du musée Soulages, dont les perspectives sont des plus positives.

  • La saison 2015
     

«La deuxième saison confirme ce qu’il s’est passé l’année dernière, hors côté exceptionnel lié à l’ouverture du musée Soulages. Du 1er janvier au 31 décembre, avec une projection a minima sur les quatre derniers mois, nous atteindrons les 175 000 visiteurs. Ce qui fera de Soulages toujours le premier musée de la région», relate Jean-Michel Cosson.

Pour ce qui est de la fréquentation cet été, «juillet a été un mois difficile, à l’instar des chiffres de fréquentation dans les musées nationaux, et le mois d’août a été très bon». «Aujourd’hui, grâce au musée, on peut dire que la saison touristique s’étire d’avril à octobre. Elle n’est plus d’un mois et demi», se félicite l’élu de l’agglomération, qui a toujours en travers la réaction des élus de l’opposition lors du dernier conseil d’agglomération.

«On a du mal à comprendre. Ils rebondissent sur la baisse prévisible de la fréquentation du musée Soulages. Au lieu de tirer la sonnette d’alarme, ils devraient lancer des messages positifs et être ambassadeurs de ce musée. Il vaut mieux démarrer avec 220 000 visiteurs en 2014 et tomber à 180 000 que commencer à 100 000 et être contents de passer à 110 000 l’année d’après ! En un an, on a fait basculer l’opinion vis-à-vis du musée Soulages».

  • Le profil des visiteurs
     

«Beaucoup encore sont venus découvrir avant tout le musée Soulages» reconnaît Jean-Michel Cosson, tout en admettant que l’exposition de Claude Lévêque n’était pas, en règle générale, le motif principal de visite. Sur les quatre derniers mois (mai, juin, juillet, août), le musée comptabilise 95% de français. 39% sont Aveyronnais. «Ce qui signifie donc que 60% des visiteurs viennent d’un autre département. Cela confirme le pouvoir d’attraction du musée».

Les visiteurs de Haute-Garonne et de l’Hérault sont les plus nombreux, le reste venant en général du Grand Sud. Quant aux étrangers, ils viennent, dans l’ordre, de Belgique (25%), d’Espagne (14%), de Suisse (11%), d’Allemagne (9,6%), d’Angleterre (9,4%), etc. À noter que via Atout France, le musée Soulages a été retenu pour la réalisation d’une étude sur l’observatoire touristique, destinée à approfondir le profil des visiteurs du musée.

  • L’attractivité du musée
     

«C’est la partie cachée du musée», sourit l’élu. Par exemple, en 2016 Rodez accueillera le congrès national du Snuipp Fsu (syndicat enseignant), «soit 500 à 600 personnes pendant quatre jours à Rodez. Et la présence du musée Soulages autour duquel seront organisées certaines manifestations a pesé dans le choix de la ville. De même, on devient un exemple de ce qu’il faut faire. La ville de Pézenas nous a invités à son colloque sur les Pays d’art et histoire, celle de Sète pour son colloque tourisme et culture. Des élus d’Orthez, de Nogent-sur-Marne, du Lubéron, qui envisagent la réalisation d’un musée, nous sollicitent également», s’enthousiasme Jean-Michel Cosson.

  • Quelques chiffres

Au 1er septembre, le musée Soulages avait accueilli 115 168 visiteurs, Fenaille était proche des 29 000 (38 000 pour l’année 2014) et Denys-Puech 9 264 (10 750 pour l’année 2014).

Côté trésorerie, toujours au 1er septembre :

- en billetterie, Soulages a permis de dégager 680 000€ de recettes. C'est mieux qu'espéré. Le budget prévisionnel 2015 étant fixé à 700 000€. 

- en boutique : les recettes sont de 375 000€ au 1er septembre, le budget prévisionnel étant établi à 500 000€«Les prévisions vont être dépassées, c’est à mettre en exergue. Ce n’est pas un gouffre, on tient les budgets», insiste l’élu. 

  • Cet hiver

De décembre à avril, l’exposition temporaire sera signée Jesús-Rafael Soto, artiste plasticien (sculpteur et peintre) vénézuélien. En début d’année, ses œuvres étaient notamment exposées concomitamment à Paris (galerie Perotin) et New York.

  • Bientôt Picasso
     

Elle est déjà sur toutes les lèvres. La prochaine exposition temporaire dévoilera des œuvres de Picasso choisies par Pierre Soulages. «Une exposition au retentissement international» glisse Jean-Michel Cosson, ne souhaitant pas en dire plus pour l’instant. Elle sera visible du mois de juin à au mois d’octobre.

  • Les axes de travail

«Nous devons continuer à être performants sur les expositions temporaires, sachant qu’elles sont aussi présentées pour dévoiler toutes les palettes de l’art contemporain et pas seulement pour mettre en avant des noms célèbres. Nous devons également poursuivre notre travail en matière de communication. Celui sur le mécénat et le marketing territorial est également très important. Nous souhaitons par exemple développer l’événementiel autour du musée afin, entre autres, de garder les touristes sur site. Il faut aussi réussir la mise en réseau avec les autres musées de la future grande région, c’est très important», souligne Jean-Michel Cosson.

Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

118000 €

Rodez - Appartement T3 situé à Bourran, au 2ème étage avec ascenseur d'une[...]

427 €

Venez découvrir au cœur du quartier recherché de BOURRAN dans une résidenc[...]

102500 €

A Découvrir ! Bel appartement traversant de type 3 d'environ 63m2 habitable[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir