Viaduc de Millau : la Douane met la main sur 170 kg de cannabis

  • La saisie s’est produite lors d’un contrôle de routine de la Douane.
    La saisie s’est produite lors d’un contrôle de routine de la Douane. Archives CP
Publié le

Faits divers. Cette belle prise a eu lieu lundi, sur l’A75. Une personne est en garde à vue.

Bingo ! Les douaniers du département ont commencé la semaine en touchant le gros lot. À l’occasion d’une banale opération de contrôle, organisée lundi après-midi, sur l’autoroute A75, ils ont mis fin à un transport de produits stupéfiants. Stationnés au niveau de la barrière de péage du viaduc de Millau, les fonctionnaires ont fait s’arrêter un véhicule, qui circulait dans le sens sud-nord, avant de décider de le fouiller. Et, à son bord, la Douane a découvert, selon nos informations, une importante quantité de drogue : 170 kg d’herbe de cannabis, en l’occurrence. Une cargaison de stups dont la valeur atteint, sur le marché de la revente, plusieurs centaines de milliers d’euros.

Le chauffeur en garde à vue

En toute logique, le conducteur de ce véhicule, dont on ne connaît, pour l’heure, ni l’identité ni la nationalité, a immédiatement été placé en rétention douanière. Puis, cet individu a été emmené à la gendarmerie de Millau, où il a été placé en garde à vue. Évidemment, celui-ci sera présenté à un magistrat du parquet, et devra rendre prochainement des comptes à la Justice. S’il est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, il encourt une peine de dix ans d’emprisonnement.

De telles affaires de saisie de drogue sont loin d’être rares dans le sud du département. À titre d’exemple, le 20 juin, la Douane avait déjà intercepté un automobiliste en possession de deux kilos de shit et 50grammes de cocaïne. Et, en mars, déjà au péage de Millau, ses agents avaient interpellé le passager d’une voiture qui transportait, sur lui, 1,5 kg de résine de cannabis. 

«Go fast» en mai 2012

Au même endroit, en mai 2012, les douaniers avaient alors mis la main sur 27 kg de drogue: 21 kg de cachets d’amphétamines et six kilos de cocaïne. De belles saisies, mais sans commune mesure avec les deux affaires qui ont marqué le début de l’année 2011: lors d’un contrôle de routine sur l’A75, à la fin de février, les fonctionnaires avaient découvert plus d’une tonne et demie de shit dans un poids lourd hollandais; et, trois semaines plus tôt, les douaniers et les gendarmes, aidés du GIGN, avaient stoppé un «go fast» à la hauteur de la barrière de péage, et découvert, à bord d’une berline allemande de grosse cylindrée, 36 «valises marocaines» renfermant 1,3 tonne de shit. 

CL
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?