L’Alambic du Larzac distille des huiles essentielles bio

  • Éric Darley, un Héraultais d’origine s’est lancé dans la production d’huiles essentielles, à partir notamment de genévrier et d’aiguilles de pins sylvestres.
    Éric Darley, un Héraultais d’origine s’est lancé dans la production d’huiles essentielles, à partir notamment de genévrier et d’aiguilles de pins sylvestres. Joël Born
  • L’Alambic du Larzac distille des huiles essentielles bio
    L’Alambic du Larzac distille des huiles essentielles bio Joël Born
  • L’Alambic du Larzac distille des huiles essentielles bio
    L’Alambic du Larzac distille des huiles essentielles bio Joël Born
  • L’Alambic du Larzac distille des huiles essentielles bio
    L’Alambic du Larzac distille des huiles essentielles bio Joël Born
Publié le

Ce jour-là, le temps est bas et la brume enveloppe de son voile gris les magnifiques paysages et les vastes étendues du Larzac. Dans un pré situé à proximité de la ferme des Homs, connue pour son pastis artisanal, à quelques battements d’ailes du camp militaire, juché sur deux semi-remorques, un gigantesque alambic mobile, d’une capacité de dix mètres cubes, laisse échapper ses senteurs naturelles.

La vapeur est refroidie dans de gros condenseurs aspergés par des brumisateurs. Un groupe d’élèves du lycée agricole de Saint-Affrique assiste, curieux, à cet étrange et inhabituel spectacle au pays des brebis et de José Bové, qui réside tout près. Trois jours durant, l’imposante machine venue de Die, dans la Drôme, va distiller quarante tonnes de genévrier et produire cent à cent vingt kilos d’huile essentielle, pour le compte de l’Alambic du Larzac et d’Éric Darley.

Le jeune berger devenu éleveur

Aujourd’hui âgé de 54 ans, Éric Darley, un Héraultais d’origine a découvert le Larzac, alors qu’il n’était qu’un jeune berger de 16 ans. En 1985, il s’est installé comme éleveur de brebis laitières dans une ferme, située près de l’Hospitalet-du-Larzac, sur la commune de Nant. Dès 1996, il s’est lancé dans la production d’huiles essentielles, à partir notamment de genévrier et d’aiguilles de pins sylvestres, deux arbres présents en abondance sur le plateau du Sud-Aveyron. Pendant longtemps, ce fut pour l’éleveur une activité secondaire, qui lui permettait, par la même occasion, de dégager quelques hectares de pâturages supplémentaires pour ses brebis. Depuis 2012, Éric Darley a fait de la production d’huiles essentielles bio son activité principale. Une activité relativement méconnue.

Une clientèle de grossistes et de particuliers

L’Alambic du Larzac travaille principalement pour des grossistes de Toulouse et Clermont-Ferrand, mais s’adresse également à une clientèle de particuliers. Avec son propre alambic d’un mètre cube, Éric Darley fabrique une trentaine d’huiles différentes, à partir d’arbres et de plantes du Sud-Aveyron, mais aussi des Alpes ou des Corbières. Au final, il en conditionne et commercialise une bonne centaine.

L’huile essentielle ou essence végétale est un produit particulièrement complexe, utilisé dans de nombreux domaines: la parfumerie, les cosmétiques, l’industrie alimentaire ou pharmaceutique. Elle peut aussi constituer un complément dans l’alimentation animale pour renforcer la résistance et l’immunité des bêtes. "L’huile essentielle de genévrier est un très bon drainant, un bon activateur veineux et lymphatique, qui est également utilisé en cosmétique", explique Éric Darley, à ses jeunes visiteurs d’un jour.

Formateur au lycée agricole de La Cazotte, le passionné et passionnant quinquagénaire souhaite également transmettre ce savoir-faire acquis tout au long de ces longues années d’expérience sur ces terres larzaciennes.

Joël Born
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?