Christian Teyssèdre

Parc des expos de Rodez Agglomération : un projet "plus modeste" que prévu

  • Jean-Philippe Sadoul et Christian Teyssedre, en conseil d'agglomération.
    Jean-Philippe Sadoul et Christian Teyssedre, en conseil d'agglomération. archives José A. Torres / CPA - archives José A. Torres / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Projet. Longtemps à l’arrêt, le dossier a été relancé suite à des acquisitions foncières à Malan. L’agglo imagine un début des travaux début 2016 pour une mise en service courant 2017. L’investissement est de 10 M€.

Pressé de répondre aux questions d’exposants pas toujours ravis des conditions proposées, Arnaud Combet a profité de l’inauguration du salon de l’Habitat, mercredi matin au Val de Bourran à Rodez, pour évoquer le futur, et l’arrivée prochaine d’un Parc des expos sur le territoire de Rodez Agglomération.

Le dossier a certes tout de l’Arlésienne grand ruthénoise, mais les détails apportés devant l’assistance par le conseiller communautaire ont tôt fait de rapprocher l’équipement de la réalité. Christian Teyssèdre n’a d’ailleurs pas éludé la question et confirmé l’imminence du lancement du projet, qui bénéficie d’un vrai consensus localement, voire au-delà. "Nous allons en effet le réaliser", a glissé le maire de Rodez et président de la communauté d’agglomération, qui a confirmé que c’est bien le site de Malan, à cheval sur les communes d’Olemps et de Luc-la-Primaube qui allait accueillir le Parc des expos.

"Son positionnement au sud de l’agglo est important pour l’équilibre du territoire", a-t-il fait valoir, évoquant la présence des centres commerciaux au nord (Sébazac et Onet). Le site, pressenti depuis 2005, avait par la suite été remis en question pour des questions foncières. Selon Jean-Philippe Sadoul, maire de Luc-la-Primaube et vice-président de l’agglo particulièrement en charge de ce dossier, il semblerait qu’un accord a été trouvé avec le propriétaire, et le compromis en cours de signature. Au total, l’agglo va ainsi bénéficier d’une emprise de quelque 23 hectares, une dizaine étant consacrée au Parc des Expos, le reste relevant de la réserve à vocation économique (zone d’activités...).

Taille humaine

L’équipement devrait proposer une surface de l’ordre de 3500 m2, alors que les diverses options envisagées jusque-là portaient la surface jusqu’à 5000 m2. "Nous sommes repartis presque de zéro", lâche Jean-Philippe Sadoul, évoquant les avant-projets présentés aux élus ces dernières années, fruit d’un premier concours d’architecte, et qui n’ont plus lieu d’être. "Nous sommes partis sur quelque chose de plus modeste, plus en adéquation avec nos moyens et la destination de ce parc, appelé à accueillir foires, expos, congrès ou autres salons dans tous les domaines. Les études nous montrent que l’équipement peut être utilisé entre 150 et 180 jours par an", poursuit le Lucois. Qui évoque également la réactivation de l’association Aveyron foire expo en pays rouergat, pilotée conjointement avec la CCI.

"Nous allons déjà “récupérer” toutes les manifestations de Bourran ou d’Onet, espère Christian Teyssèdre, qui évoque également le positionnement de cet équipement dans le sens des filières aveyronnaises, tel l’agroalimentaire. Ces filières sont un atout pour notre territoire, ce parc a vocation a les accompagner", glisse le président de l’agglo qui va jusqu’à évoquer des projets de mini-salons à vocation agricoles ou tel que le Sisqa (qualité alimentaire) toulousain. Si le conseil d’agglo sera appelé à se positionner sur ce dossier le 15 décembre, les deux élus évoquent d’ores et déjà un début des travaux dès le début de l’année 2016 pour une mise en service fin 2017. Les exposants de Bourran n’ont plus qu’à prendre leur mal en patience...

L'immobilier à Luc-La-Primaube

110000 €

A découvrir sans tarder, maisonnette au centre ville de Ceignac, fonctionne[...]

495 €

Nous avons sélectionné pour vous ce logement 3 pièces , séjour de 20m2 très[...]

70000 €

Au sein d'une copropriété calme et récente aux portes de Rodez, bel apparte[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir