Un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) confirmé en Aveyron

  • Un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) confirmé en Aveyron
    Un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) confirmé en Aveyron
Publié le , mis à jour

Un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) en Aveyron vient d’être confirmé sur le canton de Lot et Palanges, au sein d’un élevage bovin allaitant, a indiqué, vendredi matin dans un communiqué la Préfecture de l'Aveyron.

"L’Aveyron est entré le 17 septembre 2015 dans la zone réglementée, qui s’établit autour des cas identifiés dans un rayon de 150 km. Au 30 octobre, en France, 72 élevages étaient concernés par le virus FCO à sérotype 8", a encore précisé la Préfecture. Les foyers sont situés dans une zone de 300 kilomètres de diamètre englobant le Puy-de-Dôme, l’Allier, la Creuse, le Cantal, le Cher, l’Indre, la Loire, la Nièvre et la Saône-et-Loire. "Ce foyer de FCO aveyronnais n’a pas de conséquence nouvelle pour l’élevage, le négoce et l’exportation des animaux du département, mais conduit à intégrer à la zone réglementée plusieurs départements situés au sud de l’Aveyron (Tarn, Tarn-et-Garonne, Hérault, Gard notamment)."

Ainsi, l’élevage concerné est placé sous contrôle des mouvements de ses animaux qui feront l’objet d’une vaccination ou des analyses sanitaires permettant la levée des contraintes sanitaires. Enfin, "il est rappelé que cette maladie des ruminants n’est pas transmissible à l’homme et n’a aucun impact sur la qualité et la salubrité des viandes et des produits à base de viande ainsi que du lait et des produits laitiers", a souhaité rappeler le Préfet.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?