Les agriculteurs s’insèrent dans la campagne politique

  • Les Aveyronnais seront nombreux lundi dans l’Hérault.
    Les Aveyronnais seront nombreux lundi dans l’Hérault. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Politique. Les représentants de la FDSEA et des JA de la nouvelle région ont bâti un projet territorial qu’ils ont présenté aux candidats. Ils les réunissent aujourd'hui lundi, à Lattes, près de Montpellier.

À la veille des élections régionales, les agriculteurs veulent faire entendre leurs voix. Et pour cause, la création de la nouvelle région les intéresse de près car elle a une conséquence directe pour eux: la nouvelle collectivité sera désormais leur interlocuteur, celle-ci héritant de la compétence agricole. En Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, la chose est prise au sérieux compte tenu du poids que représentera l’agriculture et plus largement l’agroalimentaire dans cette nouvelle région.

Un grand oral

Si bien que les représentants de la FDSEA et des JA des treize départements concernés ont mené un travail de fond pour dégager la définition d’un projet de territoire. Ce projet-là, ils l’ont présenté durant l’automne aux différentes têtes de liste engagées dans la course à la présidence. Ce projet a été décliné en dix orientations. À savoir: créer des ressources en eau, développer une agriculture performante sur le plan économique de l’emploi et de l’environnement, insister sur l’installation d’une nouvelle génération d’agriculteurs, embaucher, renforcer les filières agro-alimentaires, miser sur les produits de qualité pour la stratégie de développement, développer et promouvoir le consommer local, préserver les terres agricoles, innover et mener une stratégie de développement concertée entre acteurs agricoles et collectivités territoriales.

Quatre bus en direction de Lattes, aujourd'hui

Autant d’orientations sur lesquelles les représentants de la FDSEA et des JA ont souhaité que les candidats s’expriment. Pour cela, ils ont organisé une sorte de grand oral sur l’agriculture en Midi-Pyrénées - Languedoc - Roussillon qui a lieu cet après-midi au Mas de Saporta, à Lattes, près de Montpellier. Lors de cette rencontre, pour laquelle ont notamment répondu favorablement Dominique Reynié, Carole Delga, Gérard Onesta et Philippe Saurel, le projet régional sera présenté dans un premier temps, les têtes de liste étant invitées à s’exprimer ensuite pendant 20 minutes. Autant dire que leur intervention sera suivie attentivement et relayée par la suite. Pour le seul département de l’Aveyron, ce ne sont pas moins de quatre bus qui prendront la direction de Lattes, dès ce matin. 

PH.R.
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?