Cransac

Bassin : les syndicats de La Poste « donnent l’alerte »

  • Selon la CGT et FO, des réorganisations seraient dans les tuyaux un peu partout dans le Bassin.
    Selon la CGT et FO, des réorganisations seraient dans les tuyaux un peu partout dans le Bassin. Centre Presse / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Service public. La CGT et FO dénoncent une réorganisation de la présence postale dans le Bassin que ne confirme pas la direction.

Les organisations syndicales CGT et FO de La Poste remontent au créneau médiatique pour dénoncer "des fermetures, ainsi que des réductions d’horaires des guichets, prévus à partir du premier trimestre 2016 dans le Bassin decazevillois". Selon les syndicats, "les agents des bureaux de La Poste de Decazeville, Aubin, Montbazens, Capdenac, Livinhac, Viviez, Cransac, Firmi ont été informés que leurs services vont être réorganisés".

Et de préciser en suivant, point par point, que "La Poste a en effet décidé de réduire l’amplitude horaire du bureau de Decazeville de 30 minutes par jour; de fermer Aubin les après-midi; de fermer Montbazens tous les lundis matins; de fermer Firmi tous les lundis; de réduire l’amplitude horaire de Capdenac-Gare de 15minutes par jour; de n’ouvrir Livinhac-le-Haut que deux jours (cinq actuellement); de fermer Cransac le lundi (ouvert tous les jours actuellement); de n’ouvrir Viviez que deux jours (cinq actuellement)".

À en croire les représentants syndicaux, "La Poste a déjà volontairement provoqué des fermetures ponctuelles sur les guichets de plusieurs communes du Bassin. Par cette méthode, elle a réduit naturellement l’activité. Il lui est facile aujourd’hui, au nom de cette baisse, de justifier les réductions d’horaires ou le souhait de transformation des bureaux en Agence Postale Communale." Les organisations syndicales, "au nom des agents et des usagers", ont décidé de "donner l’alerte" et de se "mobiliser pour maintenir l’emploi et le service public postal dans le Bassin".

Dans un premier temps, les agents ont adressé une pétition et un courrier à la Direction Régionale pour "refuser ces propositions". Dans un second temps, les syndicats ont interpellé par courrier l’ensemble des élus du territoire et disent 'ne pas vouloir s’arrêter là'. Car selon eux, "La Poste doit un service postal de qualité. Les agents appellent la population, les élus à se mobiliser si la Direction de la Poste persiste dans ces décisions". Des actions de terrain pourraient être proposées en fonction des décisions à venir.

La direction «surprise»

La direction de La Poste s’est dite hier surprise de cette montée au créneau et tient à rappeler que "sur le secteur de Decazeville, La Poste maintient sa présence et assure sa mission de service public en matière d’aménagement du territoire. Pour toute évolution de sa présence ou aménagement de ses horaires d’ouverture, elle rencontre les municipalités et travaille au cas par cas, en concertation avec les élus locaux, conformément au contrat de présence postale territoriale 2014-2016 entre l’État, La Poste et l’Association des Maires de France."

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

557000 €

Cransac les Thermes - 10min d'une station thermale avec casino, au calme en[...]

55000 €

Cransac : Maison de ville proche des commerces, sur deux niveaux + caves ; [...]

74700 €

Plain pied d'environ 50m2 avec cuisine entièrement équipée ( meubles électr[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir