Urbanisme

Decazeville : la voirie attendra les moyens financiers

Publié le / Modifié le S'abonner

Urbanisme. Même si les élus sont conscients des travaux à réaliser, les finances ne suivent pas.

Globalement, la voirie decazevilloise n’est pas en bon état. Hormis quelques linéaires qui présentent un aspect tout à fait acceptable, les 80 km de routes et rues qui sillonnent la commune sont, pour une part non négligeable, relativement dégradés. Adjoint en charge du dossier, Christian Nickel est tout à fait conscient de la situation. Mais en être conscient est une chose, être en capacité de la corriger en est une autre.

Pire en 2016 ?

"Oui, bien sûr, on sait que beaucoup de voies sont en mauvais état, reconnaît l’élu. Mais ce type de problématiques est directement dépendant des moyens financiers de la commune. Et pour le moment, des moyens financiers, on en a peu. Àtel point que si 2015 a été difficile pour ce qui est de s’occuper de la voirie, même si on a tout de même bien retapé la route de Nantuech, 2016 pourrait être encore pire…"

Christian Nickel révèle qu’à l’heure de travailler sur le budget de l’année qui débute, les perspectives sur les moyens alloués à la rénovation et/ou à l’entretien de la chaussée pourraient être dérisoires. De fait, et à part l’opération programmée dans les rues Lassale et Miramont, aucun plan d’intervention ne devrait être présenté pour les mois à venir.

Un travail énorme

Et pourtant, comme l’admet sans détour Christian Nickel, "dans ce domaine, le travail est énorme. De très nombreuses rues ou routes seraient à refaire, que l’on parle par exemple de la rue de La Montagne, des Bonnières et de bien d’autres encore." Alors en attendant de disposer de moyens financiers plus conséquents, la municipalité, aidée de l’organisme Aveyron Ingénierie, a engagé un vaste état des lieux de la voirie communale, en surface et en souterrain. Il s’agira in fine, en fonction des résultats, d’établir dans le temps des priorités d’intervention.

"À faire les choses, il faudra les faire bien"

"On devrait en savoir plus en fin d’année, affirme Christian Nickel. On en saura plus d’un point de vue technique, mais aussi concernant le chiffrage des opérations qui devront être engagées à un moment ou un autre. Parce que je tiens à préciser une chose: à faire des travaux, il faudra bien les faire. Pour revenir par exemple à la rue de La Montagne, on ne pourra pas se contenter de refaire la couche de roulement, car tout est à refaire, dessus et dessous."

En attendant donc d’y voir plus clair techniquement et financièrement, les services de la mairie vont s’attacher à "faire du rapiéçage" au coup par coup, à reboucher les nids de poules quand ceux-ci deviendront trop imposants.

F.C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

128000 €

Appartement T3 - ÉLISA - DECAZEVILLE Dans une Résidence neuve au cœur de DE[...]

85000 €

Decazeville : Venez découvrir cette maison T3 nichée au coeur de ville, sur[...]

541 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir