VGE, l'ancien président qui coûte le plus cher à l'Etat

  • VGE, l'ancien président qui coûte le plus cher à l'Etat
    VGE, l'ancien président qui coûte le plus cher à l'Etat
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le député de l'Aisne, René Dosière épluche chaque année les comptes de la présidence de la République et délivre son palmarès du "coût de nos anciens présidents".

A l'occasion des 90 printemps de Valéry Giscard d'Estaing, le journal Le Parisien s'est penché sur l'aura de l'ancien président de la République ainsi que sur les "défraiements" du résident assidu du Château aveyronnais.

Dans une note publiée sur son blog, le député de l'Aisne, René Dosière, délivre son palmarès du "coût de nos anciens présidents". Et c'est Valéry Giscard d'Estaing -qui fête ses 90 ans aujourd'hui mardi- qui remporte la palme avec un budget de fonctionnement annuel de 2,5M€, devant Nicolas Sarkozy (2,2M€) et Jacques Chirac (1,5M€).

Dans la note du député, on y apprend que les anciens présidents bénéficient d’un «appartement de fonction meublé et équipé». Deux personnes sont affectées au service de cet appartement. Pour assurer la protection rapprochée «deux fonctionnaires de la police nationale» sont mis à leur disposition.

«La prise en charge par l’Etat devrait être limitée dans le temps»

En outre le domicile et leur résidence font l’objet d’une «protection particulière» dont les modalités sont fixées avec les préfets concernés. «Une voiture de fonction est attribuée avec deux chauffeurs».

Enfin, sept collaborateurs permanents, choisis par l’ancien chef de l’Etat sont énumérés : un chef de cabinet, deux assistants, un fonctionnaire des archives nationales, trois secrétaires dactylographes. «Au total les anciens présidents disposent de 13 personnes en permanence !», comptabilise le député qui préconise : «La prise en charge par l’Etat de ces dépenses publiques devrait être limitée dans le temps à une durée maximale de 5 ans».

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir