Estivada de Rodez

Rodez : plus d’ambition pour l’Estivada nouvelle version

  • L’adjointe à la culture Sarah Vidal et son homologue à la jeunesse, Francis Fournié, qui ont récupéré l’organisation, promettent « un beau festival et une tête d’affiche ».
    L’adjointe à la culture Sarah Vidal et son homologue à la jeunesse, Francis Fournié, qui ont récupéré l’organisation, promettent « un beau festival et une tête d’affiche ». - Rachid Benarab
S'abonner Mis à jour le -- partages

Le festival occitan organisé par la Ville se déroulera du 21 au 23 juillet.

Faire plus en disposant de moins de moyens financiers: telle est l’ambition de la municipalité ruthénoise pour la prochaine édition de l’Estivada qui se déroulera du 21 au 23 juillet inclus sur l’esplanade des Rutènes.

Un festival interrégional des cultures occitanes neewlook, puisqu’après des années de gestion déléguée, son organisation est revenue dans le giron de la Ville à l’issue de la précédente édition. «Un beau défi à relever», estime l’adjointe à la culture Sarah Vidal qui a récupéré l’organisation du festival avec son homologue adjoint à la jeunesse Francis Fournié.

«C’est sûr, cela représente beaucoup de travail, concède ce dernier. Mais, nous sommes en train de construire un beau projet. Et tous les agents municipaux qui s’y impliquent au quotidien, ont, comme nous, envie que cela réussisse.»

En attendant l’Estivada

Promettant, sans le dévoiler, la venue d’une grosse tête d’affiche, les deux adjoints misent aussi sur l’implication des forces vives de la ville. «L’Estivada est une formidable vitrine pour Rodez, plaide Sarah Vidal. Par conséquent nous souhaitons impliquer davantage les cafetiers et les restaurateurs, mais aussi des associations autres que les associations traditionnelles occitanes (IEO, calendreta, etc) qui s’y impliquent déjà. Que toute la ville soit au diapason du festival et surtout, que cela perdure au-delà de la date.»

Alors histoire d’amorcer la pompe, les nouveaux organisateurs vont initier une dizaine d’événements culturels occitans - concerts, lectures, films, etc. - en amont de l’Estivada. Et même si là encore aucun nom n’est annoncé, il semblerait que le coup d’envoi de cette action intitulée En Attendant l’Estivada, soit donné le 14 mai. «Nous recevons plein de propositions artistiques en ce sens, révèle Francis Fournié. Alors le plus difficile c’est de faire un choix.»

L’appel aux bénévoles

«On va faire un beau festival», anticipe Sarah Vidal. Toutefois, pour y parvenir, l’implication des employés municipaux et de leurs élus ne suffira pas. «Pour organiser un tel festival il nous faut de l’aide», analyse l’adjointe. «Beaucoup d’aide même», renchérit son collègue.

D’où l’idée de lancer un appel aux bénévoles. «C’est l’occasion pour les personnes intéressées de participer à un projet ambitieux et de vivre l’Estivada de l’intérieur.»

Si vous êtes intéressés: benevole-estivada@mairie-rodez.fr

Réagir