Rencontre avec Émeline Bourgoin, Miss Aveyron 2016

  • ]Emeline Bourgoin entourée de ses deux dauphines : Noémie Manhe, première dauphine, et Mélanie Blanc, deuxième dauphine.
    ]Emeline Bourgoin entourée de ses deux dauphines : Noémie Manhe, première dauphine, et Mélanie Blanc, deuxième dauphine. Repro CP / Repro CP
  • Âgée de 20 ans, la jeune fille est originaire de Saint-Côme-d’Olt. Vendredi soir à Capdenac-Gare, elle a été élue Miss Aveyron. Pour suivre son actualité sur Facebook : Émeline Bourgoin Miss Aveyron 2016.
    Âgée de 20 ans, la jeune fille est originaire de Saint-Côme-d’Olt. Vendredi soir à Capdenac-Gare, elle a été élue Miss Aveyron. Pour suivre son actualité sur Facebook : Émeline Bourgoin Miss Aveyron 2016. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Avec cette écharpe, Émeline, 20 ans, a gagné son ticket d’entrée pour concourir pour le titre régional en octobre. Rencontre. 

Moins de deux jours après son élection -vendredi soir à Capdenac-, Émeline Bourgoin n’est pas tout à fait redescendue de son petit nuage. À tout juste 20 ans, la jeune fille est étudiante en BTS communication à Mende. Passée par le collège Saint-Joseph et le lycée François-d’Estaing de Rodez, la «petite fille de bougnat», comme elle aime à le dire, est née en région parisienne avant de descendre, à ses deux ans, vivre à Saint-Côme-d’Olt avec ses parents.

Il y a un an encore, Émeline Bourgoin ne connaissait rien des concours de beauté locaux. «Je ne savais même pas que Miss Rodez existait», sourit-elle. C’est pourtant par l’élection Miss Rodez qu’elle a mis les pieds dans le milieu. «C’est l’une de mes maîtres de stage qui m’a poussée à me présenter, il manquait des candidates,se souvient la miss.Et comme j’avais la bonne taille (1,70 m minimum), je me suis lancée.»

En 2015, elle termine deuxième dauphine de Miss Rodez. Un titre qu’elle perd en janvier 2016. Moins d’un mois après, le comité régional l’invite à concourir à nouveau. Et bingo, la voilà qui rafle l’écharpe de Miss Aveyron face à huit autres candidates. «Lors de l’élection, le public vote en plus du jury, explique-t-elle. J’ai eu un peu peur, car je ne connaissais personne à Capdenac. Ça fait d’autant plus plaisir

Miss Midi-Pyrénées avant Miss France

Avec cette écharpe, Émeline a gagné son ticket d’entrée pour concourir pour le titre régional en octobre. Et pour Miss France si toutes les étapes lui sourient. «Je n’y pense pas encore ! rigole la jeune femme. Pourquoi pas Miss France... Mais il faut d’abord passer Midi-Pyrénées. On verra par la suite!» 

Passionnée de danse et de cinéma, Émeline Bourgoin espère mettre son titre «à profit»: «J’aimerais participer à des actions, notamment caritatives. J’ai déjà œuvré pour la collecte des Restos du Cœur, c’est quelque chose qui me plaît.»

Et la nouvelle miss Aveyron -elle succède à la millavoise Mégane Bories- de conclure : «Grâce aux concours, j’ai rencontré beaucoup de monde, notamment des photographes pour qui je suis modèle régulièrement. C’est un univers dans lequel j’aime évoluer. Tout s’est emballé rapidement, comme un effet boule de neige. Mais, pourvu que ça dure 

]Emeline Bourgoin entourée de ses deux dauphines : Noémie Manhe, première dauphine, et Mélanie Blanc, deuxième dauphine.
]Emeline Bourgoin entourée de ses deux dauphines : Noémie Manhe, première dauphine, et Mélanie Blanc, deuxième dauphine. - Repro CP

Lola Cros
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir