2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage

  • Chaussés de raquettes ou de skis de fond, les randonneurs ont profité d'un paysage magnifique, enneigé et sous le soleil.
    Chaussés de raquettes ou de skis de fond, les randonneurs ont profité d'un paysage magnifique, enneigé et sous le soleil. Salima Ouirni / Salima Ouirni
  • Chaussés de raquettes ou de skis de fond, les randonneurs ont profité d'un paysage magnifique, enneigé et sous le soleil.
    Chaussés de raquettes ou de skis de fond, les randonneurs ont profité d'un paysage magnifique, enneigé et sous le soleil. Salima Ouirni / Salima Ouirni
  • 2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage
    2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage Salima Ouirni / Salima Ouirni
  • 2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage
    2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage Salima Ouirni / Salima Ouirni
  • 2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage
    2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage Salima Ouirni / Salima Ouirni
  • 2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage
    2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage Salima Ouirni / Salima Ouirni
  • 2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage
    2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage Salima Ouirni / Salima Ouirni
  • 2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage
    2500 marcheurs ont suivi les Traces du fromage Salima Ouirni / Salima Ouirni
  • Une belle balade qui s'est conclue par un aligot géant réparateur au Royal Aubrac.
    Une belle balade qui s'est conclue par un aligot géant réparateur au Royal Aubrac. Salima Ouirni / Salima Ouirni
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les organisateurs de la randonnée sur Les Traces du fromage ne pouvaient rêver mieux pour leur 30e édition. C’est en effet sous un soleil radieux et sur une neige poudreuse à souhait que 2500 participants ont évolué hier sur trois boucles. Les organisateurs ont rajouté cette année un parcours de 12 km depuis Nasbinals aux deux randos historiques que sont celles de Brameloup (18 km) et celle de la station de Laguiole (20 km).

Qui à raquettes, qui à skis, les randonneurs sont partis tôt le matin, allant de burons en burons, et de dégustations en découvertes culinaires. À partir de midi, un repas du terroir les attendait au Royal Aubrac. Gilbert Cestrières, producteur sur le Nord-Aveyron, et ses 200 bénévoles (y compris des enfants) ont reçu les participants affamés avec des plateaux recyclables et des produits issus de la région (brochettes de bœuf et fromage Laguiole AOP, bien sûr..).

Salima Ouirni
Voir les commentaires
Réagir