Faits divers

Prêtre condamné à Rodez : "Rien à voir" avec la pédophilie

  • Après la nouvelle plainte déposée concernant des agressions sexuelles présumées commises par un prêtre de son diocèse de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin a affirmé mardi à Lourdes qu'il n'avait "jamais couvert le moindre acte de pédophilie".
    Après la nouvelle plainte déposée concernant des agressions sexuelles présumées commises par un prêtre de son diocèse de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin a affirmé mardi à Lourdes qu'il n'avait "jamais couvert le moindre acte de pédophilie". AFP ERIC CABANIS / AFP ERIC CABANIS
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le porte-parole des évêques de France a évoqué mercredi le cas d'un prêtre actuellement en poste à Lyon, dans le diocèse du cardinal Barbarin, et condamné pour agressions sexuelles il y a neuf ans, en affirmant que cela n'avait "rien à voir" avec les affaires de pédophilie.

Le porte-parole des évêques de France a évoqué mercredi le cas d'un prêtre actuellement en poste à Lyon, dans le diocèse du cardinal Barbarin, et condamné pour agressions sexuelles à Rodez il y a neuf ans, en affirmant que cela n'avait "rien à voir" avec les affaires de pédophilie.

Est "apparu dans la presse un cas qui met en cause un prêtre du diocèse de Rodez, qui vit aujourd'hui à Lyon", a déclaré Mgr Olivier Ribadeau Dumas, après des informations publiées par Le Parisien. "Ce cas n'a rien à voir et n'est en aucun cas comparable à celui du père Preynat", prêtre de la région lyonnaise mis en examen pour des agressions sexuelles sur des jeunes scouts, a ajouté Mgr Ribadeau lors d'un bref point de presse, organisé en marge de la Conférence des évêques de France (CEF) à Lourdes.

"Il s'agit d'un prêtre qui a été condamné à 18 mois de prison avec sursis pour des gestes déplacés sur des majeurs, il ne s'agit donc en aucun cas de pédophilie (...) Pour nous, il s'agit de l'histoire d'un homme qui a été coupable de faits qui ont été jugés", a-t-il ajouté. Mgr Ribadeau a démenti que le prêtre avait été "promu", comme l'affirme Le Parisien. "Il n'est pas promu, il n'y a d'ailleurs pas de promotions dans l'Eglise en tant que telles, il a aujourd'hui des responsabilités de formation dans le diocèse de Lyon, (...) non pas en contact avec des jeunes, ce sur quoi le diocèse de Lyon a toujours veillé", a-t-il encore déclaré.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir