Onet-le-Château : des poules au jardin d’enfants des Costes-Rouges

  • Onet-le-Château : des poules au jardin d’enfants des Costes-Rouges
    Onet-le-Château : des poules au jardin d’enfants des Costes-Rouges Jaky Bernard / Centre Presse
  • Onet-le-Château : des poules au jardin d’enfants des Costes-Rouges
    Onet-le-Château : des poules au jardin d’enfants des Costes-Rouges Jaky Bernard / Centre Presse
  • Onet-le-Château : des poules au jardin d’enfants des Costes-Rouges
    Onet-le-Château : des poules au jardin d’enfants des Costes-Rouges Jaky Bernard / Centre Presse
Publié le

Education. Cette décision était inscrite dans le projet de l’établissement à sa création et pour rien au monde il ne viendrait à l’idée au personnel ou aux enfants de s’en défaire.

Elles s’appellent toutes les trois «Cocotte», mais qu’importe! Ce sont les coqueluches des loupiots du jardin d’enfants des Costes-Rouges et sont confortablement installées dans leur petit poulailler, dans une partie grillagée de leur cour.

Écologique, pédagogique et ludique

"Les poules mangent nos restes et depuis l’ouverture de l’établissement, nos sacs noirs sont presque toujours vides", explique la directrice, Christine Bru. "D’ailleurs lorsqu’un gamin n’a plus faim, invariablement il argumente, ce sera pour les poules!

Chaque jour, elles sont ainsi dorlotées et nourries par les enfants. Un projet qui se veut ludique mais aussi pédagogique et écologique "Les petits ont deux ans, l’âge des apprentissages et l’acquisition d’un début d’autonomie. S’occuper d’un animal au quotidien les responsabilise, ils sont aussi très fiers lorsqu’ils ramassent les œufs. Parallèlement, on en profite pour lire des livres sur les animaux et bien sûr sur les poules, on chante aussi sur (et avec) les poules".

Mais ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que ce projet (tout comme leur petit potager) est un projet d’équipe où tout le personnel est particulièrement impliqué, et pour cause… les poules mangent aussi le week-end (!), même si les petits ne sont pas là et pendant les vacances et bien, elles aussi en prennent, chez Mamie Alice sur le Lévezou.

"C’est d’un intérêt incontestable pour les enfants, mais bien au-delà. Cela crée une attraction intéressante dans le quartier, certains viennent voir les poules, d’autres nous amènent du pain. En fait, en plus de cette dimension tri et recyclage, elles créent des liens intergénérationnels!" analyse la directrice, avec un sourire convaincu. Et nul doute, que nos trois Cocottes, ont encore un bel avenir devant elles, au jardin d’enfants!

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

125000 €

Dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! Appartement T3 d'enviro[...]

294 €

A la recherche d'un studio sur le secteur d'Onet-le-Château ? Venez découvr[...]

661 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ ONET LE CHATEAU SANS FRAIS D'AGENCE Hall d'entré[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?