Martiel

Retour sur l’histoire cistercienne de l'Aveyron en 26 manuscrits

  • Nicolas Revel et Catherine Cazelles, membres de « Cisterciens en Rouergue », avec Alain Venturini, directeur des Archives.
    Nicolas Revel et Catherine Cazelles, membres de « Cisterciens en Rouergue », avec Alain Venturini, directeur des Archives. Lola Cros / Centre Presse / Lola Cros / Centre Presse
  • Le "clou de l'exposition".
    Le "clou de l'exposition". Lola Cros / Centre Presse / Lola Cros / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Exposition. L’association «Cisterciens en Rouergue» ouvre une exposition inédite sur le patrimoine des six abbayes cisterciennes de l’Aveyron.

"Voilà le clou de l’exposition! Un répertoire des différentes possessions de l’abbaye de Bonnecombe confirmé par FrançoisIer en personne", commence fièrement Nicolas Revel, membre de l’association «Cisterciens en Rouergue».

La jeune association - créée il y a tout juste trois ans- inaugure ce samedi 2 avril l’exposition «Parchemins et Manuscrits» aux Archives départementales, à Rodez. Pour l’occasion, la cinquantaine de membres de l’association «Cisterciens en Rouergue» s’est entourée des services des Archives, de la médiathèque de Rodez et de spécialistes régionaux afin de collecter ces écrits datés de plusieurs siècles.

"Nous sommes parvenus à rassembler un échantillon intéressant des manuscrits qui ont émaillé la vie des abbayes cisterciennes de l’Aveyron, à savoir celles de Bonneval, Bonnecombe, Sylvanès, Nonenque, Loc Dieu et Beaulieu", ajoute Nicolas Revel. Et un autre membre de l’association, Catherine Cazelles, d’ajouter : "Il s’agit aussi bien de liturgies, que de documents de méditation ou de simples documents administratifs."

"Ouvrir ce patrimoine au plus grand nombre"

Aussi, dans l’optique de présenter une palette large et diversifiée de ces écrits, ont été choisies des œuvres relatives à chacune des six abbayes, dans des langues différentes -du vieux français au français en passant par l’occitan et le latin- et sur des supports différents.

"Nous sommes novices dans le domaine de la recherche scientifique, et notre objectif est justement d’ouvrir au plus grand nombre ces documents qui ont un réel intérêt visuel et esthétique, par-delà leur histoire, continue Nicolas Revel. C’est pourquoi des notices explicatives accompagneront chaque œuvre, et nous serons présents pour guider le visiteur."

Quant à Alain Venturini, directeur des Archives départementales, il a tenu à souligner "l’énergie et la ténacité déployées pour dénicher en tous lieux les vestiges d’un patrimoine victime des secousses de la Révolution."Au-delà d’un succès, les organisateurs espèrent toucher les publics scolaires et notamment les classes de 5e qui ont le Moyen-Âge au programme. Le message est passé.

Aux Archives départementales, avenue Victor-Hugo à Rodez. Du 2 au 10 avril, ouvert tous les jours de 10 heures à 18 heures. Entrée libre, visite guidée sur demande sur place. Samedi 2 avril à partir de 14 heures à l'auditorium des Archives : conférences.

Lola Cros
Voir les commentaires
L'immobilier à Martiel

33000 €

Terrain plat de 1568m² (lot B) issu d'un découpage d'une parcelle en 4 lot[...]

235000 €

A quelques minutes de Villefranche dans hameau paisible, beaucoup de charme[...]

38000 €

Terrain plat de 1746m² (lot C) issu d'un découpage d'une parcelle en 4 lot[...]

Toutes les annonces immobilières de Martiel
Réagir