Une aide de 500 000€ sur trois ans pour la MJC

  • Les débats ont été animés lundi soir.
    Les débats ont été animés lundi soir. YS
Publié le , mis à jour

La structure va avoir une directrice d’ici la fin du mois. Un nouveau programe d’actions va être défini.

Le dossier de la MJC aura encore animé les débats, lundi soir en conseil municipal, où, membre de l’opposition esseulé mais à part entière, Jean-Luc Paulat a reproché au maire Jean-Philippe Keroslian une ingérence sur la structure culturelle, relevant une souffrance du personnel au-delà du problème financier.

«Vous avez tenté une mainmise sur la structure. Il faut rendre à cette MJC son indépendance» réclame Jean-Luc Paulat, par ailleurs administrateur de la MJC, rappelons-le. Des propos qui seront repris, un peu plus tard, par Maryline Crouzet, aussi membre de la minorité.

«Dès le départ il y a eu une pression très forte sur la direction et le CA», affirme-t-elle, rappelant également les licenciements (deux personnes, le directeur ayant été muté, NDLR), la baisse de subvention aux Alaé et dénonçant à son tour «la présence systématique de la mairie. Les décisions ont souvent été prises par la mairie. Il est vain de tout vouloir assumer».

«Bilan globalement positif »

Pour le maire, Jean-Philippe Keroslian, l’opposition se lance dans une provocation. «En tant que membre de droit, il est normal que je siège aux assemblées. Il fallait rétablir une situation financière défaillante, où des problèmes de trésorerie importants sont apparus, entre des papiers administratifs basiques non fournis dans les délais impartis et des surfacturations de la part du directeur. La gestion particulièrement approximative de l’ancien directeur a conduit à la rupture du lien de confiance. Nous attendons beaucoup de la nouvelle direction ».

Hormis l’abstention de Jean-Luc Paulat, l’opposition a cependant, et en toute logique, donné son accord pour la nouvelle convention pluriannuelle entre la structure d’animation et la ville d’Onet- le-Château. Ainsi au «regard du bilan globalement positif de la convention 2013-2015 et de la volonté affichée» la municipalité a accordé une subvention totale de 501 000€ (154 000€  pour 2016, 173 000€  pour 2017, 174 000€  pour 2018). Un nouveau programme d’actions, décliné en quatre domaines d’activités (jeunes, enfance, Studio, clubs d’activités) va être défini.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

7500 €

parking dans copropriété sécurisée au Balquiere. Cet emplacement de parking[...]

129000 €

ONET-LE-CHÂTEAU : appartement T3 en vente - EXCLUSIVITÉ - EN BON ÉTAT GÉNÉR[...]

540 €

ONET-LE-CHÂTEAU Secteur Les Balquières : Dans une résidence neuve, appartem[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?