Economie

Le casino de Cransac remporte la mise

  • Antoine Arévian (à droite), le maire Michel Raffi (au centre) et le directeur du casino Olivier Da Costa, sont satisfaits  de cette première année d’activité.
    Antoine Arévian (à droite), le maire Michel Raffi (au centre) et le directeur du casino Olivier Da Costa, sont satisfaits de cette première année d’activité. FC / FC
Publié le / Modifié le S'abonner

Avec 65 000 entrées sur une année, l’établissement a déjà atteint ses objectifs.

Voilà tout juste un an, le 16 avril 2015, le casino de Cransac ouvrait ses portes. Tout juste un an plus tard, au moment de dresser le bilan d’activité de cette première année de fonctionnement, Antoine Arévian, patron du groupe Arev’Finances et de sept autres établissements identiques à celui de Cransac, arbore un large sourire.

«Nous avons comptabilisé 65 000 entrées sur un an d’exercice, révèle le gérant du casino cransacois, qui avait à l’origine tablé sur 60 000 clients la première année. C’est plutôt pas mal, c’est même plutôt bien, d’autant que nous avons eu la bonne surprise de voir l’espace restauration fonctionner bien mieux que prévu, avec 12000 couverts.» 

Communication élargie

Et la courbe de fréquentation est à ce jour encore ascendante, ce qui laisse déjà présager d’une suite positive. «Nous misons sur une croissance autour des 20% durant la seconde année, souligne Antoine Arévian. Le potentiel de progression est réel, car la communication a été jusque-là assez locale. Désormais, nous allons cibler un périmètre plus élargi, vers Albi, Carmaux ou Caussade.»

En attendant de voir les Tarnais ou Tarn-et-Garonnais faire le déplacement, la direction du casino cransacois relève déjà que les Ruthénois et les Figeacois sont de plus en plus nombreux à venir tenter leur chance. Un ensemble de constats positifs qui amène Antoine Arévian à prévoir, à court ou moyen termes, de densifier l’offre de jeux. Il s’agirait ainsi d’installer dix machines à sous supplémentaires, ainsi qu’une deuxième table de black jack. Le tout à rapprocher d’une roulette électronique dont la fréquentation figure, elle aussi, au rayon des bonnes surprises.

Les jeunes à la roulette

«La roulette électronique marche très fort, confirme Antoine Arévian. Et ce qui est intéressant pour nous, c’est que les jeunes sont les premiers amateurs. Des jeunes qui constituent une catégorie de clientèle très porteuse» De là à imaginer le casino proposer de nouveaux jeux électroniques, des jeux de dès par exemple, il n’y a qu’un pas que le patron d’Arev’Finances ne franchit pas encore, du moins pas dans l’immédiat.

Ces perspectives favorables, ajoutées à un futur probable partenariat avec la Chaîne thermale du Soleil, devraient aussi aller dans le sens d’une augmentation du nombre de salariés, qui se situe actuellement à une trentaine de personnes. Un effectif qui est soumis à un turnover non négligeable, mais jugé «normal pour ce secteur d’activité». Au final, le casino de Cransac apparaît d’ores et déjà comme bien installé dans le décor départemental, voire régional. On appelle ça un pari gagnant. 

FC
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

19800 €

Cransac les Thermes : Idéal investisseur : petite maison de ville mitoyenne[...]

55000 €

Cransac : Maison de ville proche des commerces, sur deux niveaux + caves ; [...]

557000 €

Cransac les Thermes - 10min d'une station thermale avec casino, au calme en[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir