Des «agri-geek» toujours plus nombreux

  • Désormais, beaucoup de déclarations se font seulement en ligne.
    Désormais, beaucoup de déclarations se font seulement en ligne. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Les agriculteurs décident de se former pour utiliser les nouvelles technologies.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les nouvelles technologies ne sont pas si éloignées du monde agricole. Les outils numériques sont même très présents dans la vie des agriculteurs. Par exemple, la tablette permet de recevoir les images de la caméra placée dans l’étable pour surveiller d’éventuels vêlages.

De nombreux logiciels professionnels existent aussi pour seconder les agriculteurs dans l’enregistrement des données relatives à la gestion de l’exploitation. Ils se déclinent même en applications pour smartphones et tablettes afin de pouvoir les utiliser directement sur le terrain. En dehors de ces outils qui facilitent le travail des agriculteurs, les nouvelles réglementations les obligent aussi à utiliser internet.

Smartphones et tablettes

Désormais, beaucoup de déclarations se font seulement en ligne. L’association départementale de promotion sociale agricole (ADPSA) a donc mis en place des formations pour accompagner les agriculteurs dans cette transition vers l’utilisation grandissante des nouvelles technologies. Il s’agit de stages assez courts qui permettent aux personnes d’être ensuite autonome sur les outils qu’ils ont appris à utiliser. Les groupes ont un effectif restreint afin que le formateur puisse assurer un suivi personnalisé.

La moyenne d’âge dans ce type de formation est d’environ 45 ans et les niveaux de maîtrise peuvent être très différents. C’est le cas du stage qui s’est déroulé lundi matin, sur la thématique de l’utilisation des smartphones et tablettes, à la Maison de l’Agriculture. Ayant obtenu de bons retours de la part des stagiaires, ces formations, organisées dans le cadre de la formation continue des agriculteurs, se renouvelleront dès cet automne. 

MP
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?