Devant le tribunal pour avoir refusé un contrôle policier

  • Devant le tribunal pour avoir refusé un contrôle policier
    Devant le tribunal pour avoir refusé un contrôle policier
Publié le

L’incident aurait pu s’avérer dramatique. Mardi, les policiers ruthénois ont tenté d’interpeller deux individus suspectés d’avoir commis des vols dans une enseigne d’Onet-le-Château. Les employés du magasin ont eu le temps de relever une partie de la plaque d’immatriculation et de la transmettre aux services de police qui tentent de les immobiliser à hauteur du rond-point de l’Estréniol.

Sauf que la conductrice du véhicule a d’abord ralenti avant d'accélérer en trombe. Un policier a dû se jeter sur le bas-côté pour éviter d'être percuté. Finalement interpellés par les policiers ruthénois, ils ont été présentés devant le tribunal de Rodez. Leurs avocats respectifs ont demandé le renvoi du dossier pour préparer leur défense. Le tribunal ne s’y est pas opposé.

Jugement le 30 juin

Reste la question du placement en détention provisoire en attendant le jugement. Le premier individu a déjà fait l’objet de multiples condamnations, notamment pour des vols en réunion. Sa complice, qui affirme être aide-soignante au service d’une association, présente un casier judiciaire vierge. Tous deux demandent une remise en liberté, ce qui a eu le don d’agacer le procureur.

«C’est assez incroyable. Nous avons l’impression d’être otage d’une situation; que l’on essaye de nous prendre par les sentiments, tempête-t-il. Nous n’avons aucune preuve des déclarations des différents accusés. Ils expliquent avoir une relation stable, nous n’en savons rien.»

De plus, «il y a un véritable risque de concertation entre eux jusqu’à leur représentation», à la barre du tribunal. «Dans leur déclaration devant la police, ils se sont contredits à de nombreuses reprises, la détention est le seul moyen»  pour qu’ils ne préparent pas ensemble leur défense. L’avocate du prévenu, Me Gosset, plaide le port du bracelet électronique pour son client. Finalement, il sera placé en détention à l’issue de l’audience. Son amie restera sous contrôle judiciaire jusqu’à leur jugement, le 30 mai. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

540 €

ONET-LE-CHÂTEAU Secteur Les Balquières : Dans une résidence neuve, appartem[...]

230000 €

Nouveauté à découvrir dans notre agence ! Vous recherchez une maison avec [...]

159000 €

Dans le quartier dynamique de Saint Firmin, proche des commoditées, se situ[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?