Grand Rodez Ruthénois

En attendant l’Estivada, l’Occitanie s’invite à Rodez

  • En attendant l’installation de l’Estivada le 21 juillet sur l’esplanade des Rutènes, de nombreux rendez-vous autour du thème de l’Occitanie sont programmés à Rodez dès maintenant.
    En attendant l’installation de l’Estivada le 21 juillet sur l’esplanade des Rutènes, de nombreux rendez-vous autour du thème de l’Occitanie sont programmés à Rodez dès maintenant. - José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner

Après avoir repris en main, l’automne dernier, l’organisation de l’Estivada, la municipalité de Rodez, qui se sait attendue au tournant, a décidé de donner une couleur particulière à cette nouvelle édition.

Après avoir repris en main, l’automne dernier, l’organisation de l’Estivada, la municipalité de Rodez, qui se sait attendue au tournant, a décidé de donner une couleur particulière à cette nouvelle édition. Un festival des cultures occitanes nouvelle version qui «sera remarquable», selon le maire Christian Teyssèdre, «puisque dès le mois de mai un programme d’animations appelé «En attendant l’Estivada» permettra de fédérer les Ruthénois et les partenaires autour de ce rendez-vous.»

En attendant... le programme !

Des (longs) préliminaires qui débuteront dès le 14 mai, pour aller crescendo jusqu’au 21 juillet, date du début de l’Estivada (du 21 au 23 juillet). Au programme de ces plus de deux mois d’animations disséminés dans tous les coins de la ville, des conférences, des expositions, des causeries, des concerts, des lectures, des repas de quartier, des jeux et bien d’autres choses encore.

«Une belle tête d’affiche»

Quant à connaître la programmation de l’Estivada à proprement parler, il faudra encore patienter quelques semaines. Car dans son souci de ménager le suspense, la Ville a verrouillé (à double tour) sa communication.

Tout juste sait-on qu’une «belle tête d’affiche» sera présente «pour créer la surprise» le 21 juillet pour le lancement du festival sur la grande scène de l’esplanade des Rutènes.

Alors, en attendant la prochaine conférence de presse qui devrait faire toute la lumière sur le programme du festival (l’attente est vraiment insoutenable...) les inconditionnels du rendez-vous -ils sont nombreux- en sont quittes pour faire toutes sortes de pronostics. 

Sur le même sujet
Réagir