Agriculture

La Confédération paysanne porte plainte contre Lactalis

  • Entendus par le commissariat, les militants ont ensuiet pris la direction du tribunal pour déposer leur plainte.
    Entendus par le commissariat, les militants ont ensuiet pris la direction du tribunal pour déposer leur plainte. - José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner

Jeudi 25 février, les militants de la Confédération paysanne investissaient les locaux de Lactalis dans le but, expliquaient-ils, de se «réapproprier le fruit de leur travail». Dans leur ligne de mire : le prix du lait, qu’ils aimeraient voir payer à sa «juste valeur», soit 400€ pour 1000 litres contre 260€ actuellement.

Suite à cette expédition (le préjudice portait sur une soixantaine de caisses de fromage Rondelé distribué ensuite dans le centre-ville de Rodez), Lactalis a déposé une plainte pour vol en réunion visant quatre membres de la Conf’, qui ont été entendus au commissariat de Rodez dans l'après-midi. 

Au sortir de cette rapide entrevue, les militants ont à leur tour décidé de déposer plainte, là aussi pour vol en réunion, et ont pris la direction du tribunal pour le signifier au procureur. Lactalis est visée, mais aussi la FNSEA (qualifiée de «chef d’orchestre de la disparition des paysans») et l’État français, complice «par sa passivité», affirment les militants. 

Sur le même sujet
Réagir