Des étudiants ruthénois pour aider les élèves en difficulté

  • Les volontaires de l’Afev poursuivent leur mission auprès de jeunes écoliers en difficulté à Rodez et Onet-le-Château.
    Les volontaires de l’Afev poursuivent leur mission auprès de jeunes écoliers en difficulté à Rodez et Onet-le-Château. José A. Torres / José A. Torres
  • Camille Plagnard (au fond) entourée des volontaires en service civique de l’Afev.
    Camille Plagnard (au fond) entourée des volontaires en service civique de l’Afev. Repro CP / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Grand Rodez. Des volontaires de l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev) encadrent des étudiants bénévoles pour accompagner 50 élèves en difficulté, dans le cadre d’un service civique.

Selon une enquête de l’Insee, le décrochage scolaire concerne actuellement 140 000 jeunes en France, dont une grande majorité est issue des milieux populaires. Un constat qu’ils sont nombreux à vouloir infléchir, à l’image de l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev).

Engagée depuis 1992 sur tout le territoire pour lutter contre ce qu’elle appelle «des inégalités éducatives», l’Afev mobilise chaque année plus de 7000 étudiants qui s’engagent bénévolement en accompagnant individuellement un enfant en difficulté scolaire.

Rodez n’est pas en reste puisque depuis près de 10 ans, l’Afev qui dispose de bureaux au sein de l’université Champolion, y poursuit sa mission auprès de jeunes écoliers en difficulté à Rodez mais aussi à Onet-le-Château.

Le bien-être de l’enfant

«La tâche des volontaires est d’essayer de créer du lien entre les différents acteurs socio-éducatifs, afin de mettre en place un soutien scolaire mais surtout un accompagnement individualisé, avec un objectif clair», explique Camille Plagnard, l’unique salariée de l’Afev en Aveyron.

Chargée de trouver des jeunes en général, des étudiants en particulier, soucieux de s’engager pour une période de neuf mois pour un service civique volontaire, cette dernière doit également suivre le travail effectué sur le terrain par les 50 étudiants bénévoles formés par l’Afev, auprès des écoliers en difficulté. Chaque semaine, pendant deux heures, tout au long de l’année scolaire, ceux-ci aideront 35 enfants et 15 jeunes de Rodez et Onet à réviser leurs leçons.

26 heures par semaine pour 573€

«L’objectif n’est pas la réussite scolaire pure, mais le bien-être de l’enfant dans son environnement scolaire», Poursuit Camille Plagnard. Déjà en quête de quatre nouveaux volontaires en service civique pour la prochaine année scolaire (âgés de 18 à 25 ans, ils doivent travailler 26 heures par semaine et sont payés 573€), Camille Plagnard qui avoue «avoir un peu de mal à trouver des volontaires», met en avant «la valorisation personnelle que cet engagement apporte à ceux qui le réalisent. L’expérience est quasiment toujours concluante. Tous les jeunes qui sont passés par là en ressortent grandis.»

Camille Plagnard (au fond) entourée des volontaires en service civique de l’Afev.
Camille Plagnard (au fond) entourée des volontaires en service civique de l’Afev. - Repro CP

Plus de renseignements au 0565733662, au 0689832609, ou via l’adresse suivante: camille.plagnard@afev.org

RB
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

313 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Duplex situé en coeur de vi[...]

336 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec placa[...]

424 €

Appartement de type 3 situé en centre-ville au 3ème étage sans ascenceur + [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir