Justice

Affaire Wilson aux assises de l'Aveyron : 30 ans requis à l'encontre de J.-L. Cayrou

  • Jean-Louis Cayrou, ce lundi matin à Rodez. Ses bras et son visage portent encore les traces de ses scarifications.
    Jean-Louis Cayrou, ce lundi matin à Rodez. Ses bras et son visage portent encore les traces de ses scarifications. Philippe Henry / Centre Presse Aveyron / Philippe Henry / Centre Presse Aveyron
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Depuis lundi dernier, se tient le procès aux assises de Jean-Louis Cayrou au tribunal de Rodez. L'homme de 54 ans est accusé d'avoir tué, en 2012, Patricia Wilson. Une Anglaise installée à Vabre-Tizac pour qui il travaillait comme jardinier et avec qui il entretenait une liaison. Son corps n'a jamais été retrouvé.

Après plusieurs jours d'audition de témoins, de proches, et d'experts, les plaidoiries des avocats ont débuté lundi. L'avocate générale, Manon Brignol a requis 30 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Jean-Louis Cayrou. "Je vous demande de déclarer Jean-Louis Cayrou coupable d'assassinat et de le condamner à 30 ans de réclusion criminelle", a-t-elle déclaré. Vont suivre les plaidoiries de la défense, avant que le jury ne se retire pour délibérer. Le verdict est attendu dans la soirée.

Depuis le début de l'instruction, Jean-Louis Cayrou nie les faits qui lui sont reprochés. Et plus encore depuis le début du procès, il s'attache à clamer son innocence. Ce week-end, dans sa cellule de la maison d'arrêt de Druelle, l'accusé a tenté de mettre fin à ses jours, se tailladant les avant-bras et le visage.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Le Bas Ségala

109000 €

Cet immeuble abritant cinq appartements est situé dans un beau village à 15[...]

169000 €

Cette maison atypique, bâtie en pierre a été remaniée et rénovée. Elle est [...]

191000 €

Cette propriété est un ancien couvent constitué de deux bâtiments attenants[...]

Toutes les annonces immobilières de Le Bas Ségala
Réagir