Bac: nos conseils de dernière minute

  • Bac: nos conseils de dernière minute
    Bac: nos conseils de dernière minute
Publié le / Mis à jour le S'abonner

C’est parti ! Demain 8 heures démarre la session 2016 du baccalauréat. On vous dit comment arriver le plus serein possible le jour de la première épreuve.

C’est parti ! Dès demain 8 heures, démarre avec l'épréeuve de philosophie, la session 2016 du baccalauréat auquel se présentent plus de 2 400 élèves de terminales et 1 758 de première des lycées aveyronnais. Comment arriver le plus serein possible le jour de la première épreuve ? Sandrine, Pierre, Elsa, Laurence et Claire vous livrent leurs conseils. 

  • Sandrine, pharmacienne

Même s’il est trop tard pour faire une cure de magnésium, de vitamines ou tout autre comprimé favorisant l’assimilation d’une année de leçons, les pharmaciens ont encore quelques conseils. «Tout d’abord, il ne faut pas prendre de produit masquant la fatigue: soda, café et boissons énergisantes et manger équilibré» confie la pharmacienne de la pharmacie du Bourg. Elle conseille aussi de «faire des pauses dans ses révisions, ne serait-ce que dix minutes, pour pouvoir mieux s’y remettre.» « Il est important de s’aérer l’esprit » ajoute-t-elle. Côté «soins», elle ne peut conseiller que de l’homéopathie qui pourrait aider les futurs bacheliers à réduire leur stress à l’approche de l’examen. 

  • Pierre, professeur de philosophie

« Le premier conseil que je peux donner c’est de ne pas tout apprendre au dernier moment et essayer de combler d’éventuelles lacunes, car le risque est de tout confondre le jour J et en plus c’est un moyen d’augmenter le stress»  explique le professeur de philosophie. «L’essentiel c’est que les élèves se disent que l’examen est à l’image de l’année et que le travail est essentiellement fait» Et pour rassurer ceux qui étudient à la dernière minute, «l'important maintenant est d'avoir les idées claires, avoir quelques repères dans les matières et bien les maîtriser pour pouvoir les exploiter au mieux pendant les épreuves» rassure le professeur de François d’Estaing. Il ajoute également que «Ce n’est pas le moment des veillées nocturnes car le bac c’est aussi une épreuve physique»

  • Elsa, lycéenne

Après son échec aux épreuves en 2015, Elsa élève de terminale scientifique à François d’Estaing sait que cette fois elle «ne doit pas se louper». Alors cette année elle a opté pour une technique de révision différente, «Je travaille à fond la journée, avec quelques pauses quand même, pour bien me détendre le soir, je ne veux pas arriver aux épreuves fatiguée».

Cette technique elle la conseille aux autres bacheliers, en y repensant elle avoue que les épreuves sont très fatigantes en elles-mêmes. Elle confie également qu’avoir vécu les épreuves une première fois la rassure. «Cette année je le vis mieux que l’année dernière. Je stresse moins parce que je sais à quoi m’attendre. Même si le stress est encore présent, parce que je ne dois pas me louper une seconde fois, j’arrive à mieux le gérer».

  • Laurence, mère d’un bachelier

À quelques heures du début des épreuves, Laurence mère d’un élève de terminale ES se confie. «Mon fils est bon élève, il a eu de bons résultats au baccalauréat blanc organisé par son lycée, et il a été accepté dans l’école qu’il voulait pour l’année prochaine. Alors le stress il l’a pas trop, et nous non plus d’ailleurs. Je pense que ce sera différent le jour des résultats. En attendant avec mon mari on fait en sorte de ne pas le stresser. Il le fait réciter et moi je lui prépare des repas équilibrés, on fait aussi en sorte qu’il se repose bien. Je regrette juste que sa chambre soit en désordre, mais c’est pas le moment de se disputer pour ça», sourit la maman.

  • Claire, professeur de physique-chimie

«Il faut préparer son sac à l’avance avec la convocation, la pièce d'identité, une trousse complète, la calculatrice avec des piles neuves pour les épreuves où elle est nécessaire, une règles et une montre» explique l’enseignante de physique-chimie.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir