Sports équestres

Jumping de Rodez : 300 cavaliers à Combelles jusqu’à dimanche

  • De 90 cm à 1,35 m de hauteur, il y aura des barres pour tous à Combelles.
    De 90 cm à 1,35 m de hauteur, il y aura des barres pour tous à Combelles. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

L’association Jump’Aveyron organise de jeudi à dimanche un concours de saut d’obstacles de niveau national au Monastère.

Ça va «jumper» ! De jeudi 16 juin à dimanche au domaine de Combelles, au Monastère, ce sont quelque 300 cavaliers, et autant de chevaux, qui sont attendus pour la 6e édition du Jumping de Rodez, organisée par Jump’Aveyron.

«On a bon espoir de passer la barre des 1000 participants et ainsi battre le record de l’édition précédente (987)», témoignait en début de semaine, le président de l’association réunissant cavaliers et éleveurs, Sébastien Ardon.

Compte tenu qu’un cavalier peut s’engager dans plusieurs catégories (voir ci-contre), c’est effectivement largement envisageable. Et cela témoigne de la bonne recette mise en place par cette vingtaine de bénévoles. «Notre but, c’est de faire de ces quatre jours une belle fête, indique l’organisateur en chef. Il y a le côté sportif, mais pas seulement. Notre maître mot reste la convivialité.» 

Boisset absent, le concours s’ouvre

D’ailleurs, si le concours de saut d’obstacles (CSO) est de niveau national, il n’en reste pas moins accessible à tous, ou presque. Les barres à franchir allant de 90 cm à 1,35 m de hauteur. Côté sportif, le multitenant du titre et actuellement classé 132e cavalier mondial, Harold Boisset, a d’ores et déjà annoncé qu’il ne pourrait être de la fête cette année.

«Ce sont ses concurrents qui ont le sourire», souffle dans un rire Sébastien Ardon. En effet, le Montpelliérain avait emporté la catégorie reine en 2013, 2014 et l’an passé sur T’Obetty du Domaine. Du coup, cette fois, le concours à 1,35 m semble plus ouvert.

Si le Villefranchois Éric Lagarrigue peut entrevoir un succès, il devra néanmoins faire mieux que le Toulousain Brice Grugeon ou le Montpelliérain Édouard Renaud, deux favoris. À noter que l’ensemble de la compétition, qualificative pour différents championnats de France et étape du circuit grand régional Midi-Pyrénées, est libre d’accès. De quoi en prendre plein les yeux. 

A.P.
Voir les commentaires
Réagir