Vins

Une expo pour raconter l’histoire du vigneron cransacois Didier bouscal

  • Didier Bouscal et son gendre commercialisent leur production depuis 2001.
    Didier Bouscal et son gendre commercialisent leur production depuis 2001. RL / RL
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Des photos commentées expliquent le travail original de cette vigne.

Je tiens à remercier l’office de tourisme de Cransac, qui fait un travail formidable en mettant à disposition cette salle d’exposition de L’Envol», a dit en préambule le vigneron cransacois Didier Bouscal, lors du vernissage de l’exposition qui retrace par des photos commentées l’histoire de son vignoble. En fait, c’est le travail du vigneron qui est raconté, étape par étape, de la plantation à la dégustation. 

«Nous possédons un patrimoine vignoble familial sur laquelle nous avons planté des ceps, explique Didier Bouscal. Une friche mitoyenne qui appartient aux familles Phalippou et Grimal est venue s’y ajouter en 2006. Et le temps a fait son œuvre, doucement, car nous privilégions mon gendre Jérôme et moi-même les techniques de travail respectueuses de la nature. Nous avons donc commencé à commercialiser nos vins rouges, blancs et naturels qu’à partir de l’année 2011.»

Didier Bouscal et son gendre n’emploient donc aucun pesticide ou autres produits phytosanitaire sur leurs vignes. Ils préfèrent miser sur la «bio-dynamise», à savoir l’interaction naturelle entre le sol et la plante, le tout favorisé par l’action de la faune. A priori, cette politique «nature» est porteuse, car des œnologues et des sommeliers prédisent un bel avenir aux vins d’Aubin-Cransac. Cette exposition sur le vin made in Bassin, couplée à des dessins et tableaux de Jean Sakiroff, artiste peintre cransacois disparu il y a quelques années, est visible jusqu’à la fin du mois à L’Envol.

Pour visiter les caves Bouscal: 0672358015.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir