Economie

Les Thermes de Cransac recrutent pour préparer la haute saison

  • Pour la première fois depuis son arrivée à la tête de l’établissement thermal cransacois, Christophe Échavidre a bien du mal à recruter du personnel pour les mois de septembre, octobre et début novembre, qui constituent la haute période en matière de thermalisme.
    Pour la première fois depuis son arrivée à la tête de l’établissement thermal cransacois, Christophe Échavidre a bien du mal à recruter du personnel pour les mois de septembre, octobre et début novembre, qui constituent la haute période en matière de thermalisme. Joël Born / Joël Born
Publié le / Modifié le S'abonner

Cette période de deux mois et demi nécessite un renfort de 15 salariés supplémentaires.

Pour la première fois depuis son arrivée à la tête de l’établissement thermal cransacois, Christophe Échavidre a bien du mal à recruter du personnel pour les mois de septembre, octobre et début novembre, qui constituent la haute période en matière de thermalisme.

Un renfort de 15 salariés

Pour donner un ordre d’idée, actuellement l’établissement accueille environ 450 curistes/jour. Ils seront 700 en septembre en comptant les curistes «salariés actifs» qui prennent leurs soins en fin de journée, et ils seront encore 600 en octobre. Ce haut niveau de fréquentation impose donc de passer à deux équipes entières; une assurant la tranche matinale, et l’autre prenant le relais jusqu’en début de soirée. Cette période de deux mois et demi donc nécessite un renfort de 15 salariés supplémentaires.

«Savoir être»

«Pour l’instant nous avons seulement 5 à six profils qui correspondent aux postes, mais malgré un travail de fond avec nos traditionnels partenaires de l’emploi (Pôle emploi, mission locale…), il nous en manque toujours une dizaine», insiste le secrétaire général. «Nos critères de recrutement sont les suivants. Nous n’exigeons aucun diplôme. En revanche, nous sommes très exigeants sur ce que l’on appelle le “savoir être “».

«Comme les hôtesses sont toujours en relation avec la clientèle, on attend d’elles de la gentillesse, du sourire, et une envie évidente d’aider l’autre. Ce sont en quelque sorte nos prérequis. S’il y a ça, le reste, on saura le leur apprendre, on les formera». Le travail peut être parfois un peu physique, les organismes sont soumis à la chaleur et les postes sont donc à déconseiller pour des personnes qui souffriraient de pathologies cardio-vasculaires. Les personnes intéressées peuvent directement s’adresser aux Thermes.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

55000 €

Cransac : Maison de ville proche des commerces, sur deux niveaux + caves ; [...]

52000 €

Très gros potentiel pour cette maison de plus de 200m² habitable plus de 60[...]

130000 €

Maison composée de 3 appartements indépendants.Un appartement de type 3 est[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir