Natation

Noémie Rousse, grand bain à Londres

  • La Tourangelle du Grand Rodez natation, Noémie Rousse (à droite, aux côté d’une nageuse de Chambéry), était alignée sur 50 et 100 m crawl. Et pour la première fois, elle a porté le bonnet de bain de l’équipe de France.
    La Tourangelle du Grand Rodez natation, Noémie Rousse (à droite, aux côté d’une nageuse de Chambéry), était alignée sur 50 et 100 m crawl. Et pour la première fois, elle a porté le bonnet de bain de l’équipe de France. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

n mai dernier, la nageuse du Grand Rodez natation a participé aux championnats d’Europe Masters, dans les installations olympiques de la capitale anglaise.

Comme Eddie the Eagle, dont un film a récemment retracé la participation aux JO d’hiver 1988 de Calgary, qui n’a jamais rêvé de participer aux Jeux olympiques ? Noémie Rousse, elle, ne saute pas à skis et n’a pas tout à fait vécu les Olympiades.

Mais, en mai dernier, la nageuse du Grand Rodez natation en a eu un bel aperçu. Participante des championnats d’Europe Masters (plus de 25 ans), la Tourangelle de 28ans s’est en effet mêlée aux quelque 14000 nageurs et nageuses (!), «invités» à sauter dans la piscine olympique hôte des JO-2012.

«Voir son nom à l’écran, c’est incroyable!»

De quoi impressionner et marquer, qu’importe la performance sur 50 et 100 m crawl (1’10”05 et 31” 80), catégorie 25-29 ans. «On a le sentiment d’être meilleur qu’on ne l’est. De monter sur le même plot (de départ) que Manaudou mais surtout de voir son nom à l’écran, c’est incroyable!», souffle, encore émue, la jeune pharmacienne accompagnée en Angleterre par des proches.

«Et puis, parler anglais avec des nageurs de tout le continent, entendre qu’Alexandre Popov participe à l’une des courses, ça met une autre ambiance, poursuit-elle. C’était un peu nos JO !» L’ex-licenciée de Joué- lès-Tours (Indre-et-Loire) a d’autant plus été éclaboussée par l’événement qu’elle ne court pas les grandes compétitions mais plutôt «le plaisir». Arrivée l’an dernier en Aveyron, et donc à Rodez, pour suivre son compagnon interne en médecine, la jeune femme a néanmoins décidé de faire le grand saut.

Entraînée par Stéphane Gomez

Entraînée par le vice-champion du monde 2001 de nage en eau libre, le Saint-Affricain Stéphane Gomez, Noémie Rousse a enchaîné les longueurs à Aquavallon à raison de trois séances hebdomadaires pendant plusieurs mois. Londres est venue récompenser cette assiduité. Et tant pis si, comme elle le regrette, «l’organisation n’a pas été au niveau», avec «des nageurs contraints d’attendre plus de 3 heures dehors» et surtout «la plupart des femmes obligées d’aller nager dans le bassin au sous-sol».

Dont elle, finalement privée de piscine olympique. Tant pis car, au bout des cinq jours, il y eut la «fierté» de revêtir le bonnet de bain de l’équipe de France. Et le clin d’œil à son désormais ancien club, le GRN, dont elle a porté les couleurs lors de la première course. Surtout, pour Noémie Rousse, partie depuis à l’ASPTT Toulouse pour des raisons professionnelles, il y eut un aperçu du rêve olympique. Un grand bain forcément inoubliable. 

Max.R.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

520 €

Situé à RODEZ et proche de toutes commodités (Lignes de bus et commerces) :[...]

789 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Prestation de qualité sur l[...]

384 €

Situé au cœur du quartier du Faubourg, venez visiter ce très bel appartemen[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir