Katherine Heigl grossesse stress: elle complexe pour ses rondeurs et ses kilos

  • Ses rondeurs la stressent
    Ses rondeurs la stressent People Looks/Maxppp / People Looks/Maxppp
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Katherine Heigl avait annoncé sa grossesse en juin dernier : un petit garçon pour janvier 2017. Mais au fur et à mesure que son terme approche, l'actrice âgée de 37 ans vit son changement de silhouette avec beaucoup de stress.

Ses rondeurs et ses kilos lui donnent des complexes. Celle qui a joué Izzie dans 120 épisodes de Grey's Anatomy subit de plein fouet les diktats de la planète people. Entre les mamans célèbres qui frôlent la mommyrexie et celles qui – comme Kim Kardashian – sont fustigées pour leurs rondeurs, la belle blonde a flanché quelques jours à peine après l'annonce de cette première grossesse, affirmant même que ce n'est "pas dans ses cordes".

Katherine, déjà maman de deux petites filles adoptées, connaît une troisième maternité bien plus difficile, psychologiquement. "Je ne me sens pas enceinte, je me sens grassouillette et c'est dur de vivre ça, en tant qu'actrice à Hollywood", avoue-t-elle dans une interview pour le site News. "Vous travaillez tellement dur pour ne pas vous sentir grosse et aimer votre corps, alors que maintenant tout ce que je veux faire c'est manger".

Alors qu'elle en est à la moitié de sa grossesse, ce stress l'empêche de se sentir bien, seule consolation : sentir pour la première fois des coups donnés par son bébé dans son ventre "une expérience incroyable".

Comme elle, beaucoup de futures mamans connaissent des angoisses, allant jusqu'à la dépression prénatale. Son aveu fait le buzz sur les sites dédiés à la maternité.

Grey's anatomy : crêpage de chignon entre blondes ! Un bébé pour le Dr Avery et un psy pour Cristina Young...

MODE – Nicki Minaj, Carly Rae Jepsen, Kelly Osbourne... elles ont toutes adopté le look zèbre

Katherine Heigl : sortie au cinéma de Recherche bad boys désespérément ! (bande annonce)

Source : PeopleLooks

Bogna ROMANKIEWICZ
Voir les commentaires
Réagir