Une nouvelle activité pour la rentrée de l’Ufolep

  • Plusieurs disciplines sont proposées à celles et ceux qui abordent le sport comme un loisir et non pour la compétition.
    Plusieurs disciplines sont proposées à celles et ceux qui abordent le sport comme un loisir et non pour la compétition. Reproduction Centre Presse / Reproduction Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

À Rodez, les licenciés vont pouvoir tester plusieurs nouvelles disciplines avant d’en choisir une.

Fédérer, conquérir, adapter, soutenir et former : tels sont les objectifs qui guident les actions de l’Union française des œuvres laïques d’éducation physique. Plus connue sous l’abréviation Ufolep, cette fédération a été créée en 1928 au sein de la Ligue de l’enseignement, mouvement d’éducation populaire.

Avec ses 52 associations affiliées et près de 2 000 licenciés, dont 500 à Rodez et ses alentours proches, l’Ufolep Aveyron propose des activités sportives ou de loisir pour le plus grand nombre, du compétiteur amateur éloignés des modèles sportifs traditionnels, au pratiquant d’activités physiques de loisir qui favorisent les échanges et l’entretien de la santé.

« En Aveyron, l’Ufolep est plus connue par ses calendriers d’activités cyclistes, explique Jean-Michel Sebert, animateur sportif et cheville ouvrière de la fédération aveyronnaise. Celle-ci fédère également des associations, notamment sur le Ruthénois, qui proposent à toutes et à tous une pratique physique de santé, de partage et surtout de plaisir.»

En famille

Des activités qui vont reprendre dès la rentrée de septembre. «Il est toujours temps de nous contacter, ne serait-ce que pour un renseignement», poursuit le délégué départemental de la fédération. Pour ce qui est des disciplines proposées à Rodez, on retrouve celles qui ont fait le succès de l’Ufolep les années passées, à savoir : le basket féminin, le foot brésilien et le basket loisir mixte.

Histoire de séduire de nouveaux licenciés, une nouvelle discipline va faire son apparition à la rentrée: le plurisport. «L’idée, c’est de leur faire découvrir, pendant 3 ou 4 mois, des sports qui sortent de l’ordinaire, ajoute l’éducateur sportif diplômé d’État. Des disciplines comme le kin-ball ou le tcouk-ball qui peuvent aussi se pratiquer en famille. À l’issue de ces 3 ou 4 mois d’essais, chacun sera libre de choisir la discipline qu’il préfère, afin de la poursuivre tout le reste de la saison», conclut Jean-Michel Sebert.

Contact: 05 65 77 36 08, ou 06 73 68 42 14.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

302.13 €

Studio proche IUT et Lycée Monteil, composé d'une cuisine aménagée ouverte [...]

306.15 €

Proche du centre ville et dans un quartier calme appartement de type 1 comp[...]

252 €

STUDIO PROCHE IUT - LYCEE MONTEIL - 2EME ETAGE - DIRECTION LA ROQUE ,CUISIN[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir