Culture et Loisirs

La Tour Eiffel s’invite à la foire-expo de Villefranche

  • De 400 kilos, la tour Eiffel «made in foire expo Villefranche» a été découpée au laser pour s’élever à 4,20 m et culminer à 5,50 m sur son socle en béton.
    De 400 kilos, la tour Eiffel «made in foire expo Villefranche» a été découpée au laser pour s’élever à 4,20 m et culminer à 5,50 m sur son socle en béton. CP -
Publié le / Modifié le S'abonner

Pour la 13e édition qui débute jeudi, des exposants ont fait un clin d’œil en érigeant le symbole de la première foire universelle.

C’est la dernière ligne droite pour la trentaine de bénévoles permanents (ils seront 140 sur le pont ce week-end) du comité foire-expo et les 230 exposants qui s’activent à transformer le foirail de la Madeleine en vaste plaine économique à J-1 de l’ouverture. Une ligne droite tout aussi verticale avec le montage des stands dans le hall et le hangar mais surtout par la réalisation d’une Tour Eiffel, clin d’œil au symbole de la première foire universelle tenue à Paris, et plus localement, en rapport au thème retenu cette année, à savoir l’innovation.

Cette construction métallique est l’œuvre de Jacques et Fabien, salariés de l’entreprise Sammel Deguilhem Tanié basée à Cajarc, qui participe pour la première fois à la foire-expo, tout comme 20% des entreprises cette année. De 400 kilos, la tour Eiffel «made in foire expo Villefranche» a été découpée au laser pour s’élever à 4,20 m et culminer à 5,50 m sur son socle en béton. Autre clin d’œil local avec le nouveau nom donné à la Région, son sommet laisse voir une croix occitane. De quoi ravir Jean-Sébastien Orcibal qui représentera demain la présidente Carole Delga pour l’inauguration.

En attendant, sous une chaleur de plomb, les exposants s’affairaient, hier, pendant que Monique Marsan et Émilie Gaubert stressaient. Les chevilles ouvrières du comité foire-expo ont dû composer sans ligne téléphonique toute la matinée. Un bug, source d’inquiétude pour les réservations, qui a finalement trouvé une issue favorable. Un soulagement conjugué aux fortes températures qui donnait envie de se jeter à l’eau. «Il y a beaucoup d’exposants spécialisés dans la piscinecette année», faisait en ce sens remarquer Émilie Gaubert, chargée du projet événementiel. Se jeter à l’eau dans la foire-expo, voilà un slogan qui tient la route pour cette dernière ligne droite, non 

Olivier Courtil
Réagir