Phot’Aubrac. Le petit festival qui a désormais tout d’un grand

  • L’Aubrac sous un magnifique ciel étoilé. La photo de l’affiche de cette édition 2016.
    L’Aubrac sous un magnifique ciel étoilé. La photo de l’affiche de cette édition 2016. DR / DR
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le plateau d’Aubrac. Ses vastes étendues. La beauté de ses ciels étoilés et de ses paysages. Ses fleurs sauvages. Ses vaches aux yeux cerclés de noir. Sa gastronomie, ses grands chefs, son aligot, ses fromages. Et son festival de photo. Phot’Aubrac.Un festival fortement ancré à son territoire. Signe de ce profond enracinement, depuis 2012, le festival décline le mot Terre pour chacune de ses éditions.

Après Terre habitée, Terre de lumières, Terre vivante, Terre des hommes, cette édition 2016 sera, du 22 au 25 septembre, très Terre à terre.En présence, entre autres invités, de l’explorateur Jean-Louis Étienne. Ce dernier sera à Nasbinals, le samedi 24 septembre, et animera une projection-conférence, à 18 heures, au cours de laquelle il évoquera notamment l’expédition Polar Pod, projet d’exploration du courant circumpolaire Antarctique. Un acteur majeur du climat encore méconnu, du fait de son éloignement.

Passion

La photographie est avant tout une histoire de passion. Et Phot’Aubrac est née de la rencontre de passionnés, qui aiment parcourir et photographier ces terres partagées entre Aveyron, Lozère et Cantal. Depuis 2012, Jean-Pierre Montiel, le photographe sportif, qui aime se situer au cœur de l’action, anime l’équipe d’organisation aux côtés de Renaud Dengreville, le trappeur d’images, naturaliste amoureux de l’Aubrac où il a fini par s’installer; Maurice Subervie, le photographe et éditeur de cartes postales et de livres de photos ; et Julien Garde, un Parisien lui aussi tombé sous le charme de l’Aubrac où il aime capturer des scènes de vie et des figures locales en noir et blanc.

Expositions et projections

Phot’Aubrac permet d’associer photographes et amateurs dans le même élan. De Nasbinals à Saint-Urcize, en passant par Aubrac, Grandvals, Recoules-d’Aubrac, Malbouzon, Marchastel et Prinsuéjouls, 38 expositions attendront le public, la variété des lieux permettant d’aborder pratiquement tous les thèmes de la photo : paysages, portraits, voyages, photos animalières...

Parmi les nouveautés de cette édition, 2016, des projections et conférences seront proposées tous les jours, l’après-midi et en soirée, à la Rosée du matin. «Des Racines et des ailes», jeudi 22 septembre, à 18 heures; « Aral, la mer assassinée», vendredi 23 septembre, à 18 heures; « Sous la glace du Groenland » et «Doc culture bio», à 18h30; « Un pied dans le futur, Nouvelle-Zélande», à 19h 30; « Nature Seychelles 4° Sud», samedi 24 septembre, à 15 heures et « Le Polar Pod», à 18 heures. Deux concours photos sont également organisés.

Le premier, « Terre d’Aubrac », autour des phénomènes naturels perçus sur le plateau; le second, «Phot’Aubrac», ouvert aux amateurs mais aussi aux collégiens et lycéens, sur une thématique plus environnementale (règlement et détails des concours sur le site internet). Enfin, une rando photo (sur réservation uniquement, auprès de l’OT de Nasbinals) avec deux photographes animaliers, spécialiste de faune et flore de l’Aubrac, se déroulera le samedi 24 septembre, au départ, à 8 heures, de l’office de tourisme de Nasbinals.

Joël Born
Voir les commentaires
Réagir