La formation des kinés désormais pérennisée à Rodez

  • La formation des kinés désormais pérennisée à Rodez
    La formation des kinés désormais pérennisée à Rodez Philippe Henry / Philippe Henry
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Formation. En 2020, l’Institut de formation aux métiers de la santé de Rodez aura formé 64 étudiants.

Après une première expérience concluante, de 2013 à juin 2016 où quinze étudiants sont sortis avec leur diplôme de masseur kinésithérapeute, l’antenne de Rodez, qui dépend du CHU de Toulouse, accueillera désormais, seize élèves supplémentaires. Soit 64 étudiants masseurs kinésithérapeutes, en plus des 210 étudiants infirmiers et des 60 élèves aides-soignants.

D’ici 2020, l’Institut de formation aux métiers de la santé (IMFS) de Rodez formera quatre promotions, de la 1ère à la 4e année. «Nous avons pu noter un taux important de fidélisation des jeunes sur notre territoire, relève Monique Herment-Bultel, vice-présidente de Rodez Agglomération. C’est l’un des objectifs de cette formation car les besoins, en particulier sur notre territoire, sont importants.»

En effet, sur les 300 praticiens recensés en Aveyron, exerçant dans le public ou en libéral, nombre d’entre eux vont quitter la profession dans les années à venir. « Les besoins dans le nord et le sud du département sont importants », note Serge Garbal, responsable des formations à l’Institut de formation des soins infirmiers (Ifsi) de Rodez.

Cours en visioconférence avec le CHU de Toulouse

L’indépendance de l’Ifsi Si les jeunes issus de cette formation ne restent pas forcément en Aveyron, « ceux-ci sont susceptibles d’y venir plus tard », assure Laurence Dantan responsable de la formation. Par exemple, six étudiants de la précédente promotion ont effectué des remplacements de praticiens en Aveyron, deux autres ont signé des contrats de trois ans. Les futurs kinés se verront délivrés des cours par visioconférence depuis le CHU de Toulouse, mais également des enseignements pratiques sur place.

Si aujourd’hui la dépendance de l’Ifsi de Rodez envers le CHU de Toulouse est forte, les responsables de l’Institut espèrent acquérir «une véritable indépendance dans les années à venir».«Nous souhaitons bien sûr qu’il y ait des formateurs supplémentaires, une secrétaire à plein-temps pour créer une dynamique autour de l’Institut, évoque Monique Herment-Bultel. À Rodez, nous attendrons bientôt le seuil des 3 200 étudiants, un seuil qui montre que nous sommes sur une bonne dynamique, que les offres qui existent à Rodez séduisent les étudiants.» 

PH.H.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

564 €

LOCATION SANS AUCUN FRAIS D'AGENCE 3 Pièces situé sur le tour de ville à pr[...]

308 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une entrée ouvert sur salon [...]

252 €

STUDIO PROCHE IUT - LYCEE MONTEIL - 2EME ETAGE - DIRECTION LA ROQUE ,CUISIN[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir