Brexit: May veut "une liberté maximale de commercer" au sein du marché unique

  • Theresa May au dernier jour du congrès du parti conservateur, le 5 octobre 2016 à Birmingham
    Theresa May au dernier jour du congrès du parti conservateur, le 5 octobre 2016 à Birmingham AFP - BEN STANSALL / AFP - BEN STANSALL
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

La Première ministre britannique Theresa May a expliqué mercredi vouloir garantir aux entreprises "une liberté maximale de commercer et de fonctionner au sein du marché unique" européen, lors de son discours de clôture du congrès du parti conservateur à Birmingham.

Elle a toutefois immédiatement précisé que le Royaume-Uni n'allait pas quitter l'UE pour "abandonner de nouveau le contrôle de l'immigration". Ces deux souhaits sont a priori contradictoires pour Bruxelles, qui exclut de maintenir le Royaume-Uni au sein du marché unique s'il met un terme à la libre circulation des travailleurs avec l'UE.

Source : AFP

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir