L’avenir de Sam suivi de près par le ministère de l’Industrie

Publié le , mis à jour

Industrie. Une délégation du Bassin emmenée par la députée Marie-Lou Marcel, a été reçue mardi au ministère de l’Économie et des Finances par un conseiller du ministre de l’Industrie sur le dossier de Sam Technologies.

Une délégation du Bassin, comportant élus, syndicalistes et chefs d’entreprises, emmenée par la députée Marie-Lou Marcel, a été reçue mardi au ministère de l’Économie et des Finances par un conseiller du ministre de l’Industrie sur le dossier de Sam Technologies, actuellement placée en procédure de Sauvegarde. Avant d’être plus exhaustif sur le sujet dans notre prochaine édition, sachons toutefois d’ores et déjà que la procédure de rachat de l’entreprise Sam Technologies suit son cours.

Patrick Bellity a été remplacé dans ses fonctions de Directeur général et de PDG du groupe Arche par Antoine Michaux, l’actionnaire majoritaire avec 80 % du capital. Candidats à la reprise Concernant le rachat du groupe Arches, en général et de Sam Technologies, en particulier, sur 17 prises de contacts initiales, cinq entreprises ou sociétés ont maintenu leur intention de rachat.

On trouve un groupe belge « Punch » ; un fond américain « Sandton capital Partners » ; un équipementier chinois « Asimco » ; « Bohong », un autre groupe chinois spécialisé dans les pièces détachées pour auto et, enfin, « Arche Union », porté par la famille Michaux, qui renouvelle ainsi son intérêt et sa confiance pour l’avenir et son attachement à Sam Technologies. En tout état de cause, à la sortie du ministère, la délégation se montrait plutôt très satisfaite. 

 L’entreprise Sam Technologies.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?