Bassin Decazevillois

La filière bois prend Cransac comme référence

  • L’ensemble de la filière bois de Midi-Pyrénées était mobilisée pour sensibiliser les élus.
    L’ensemble de la filière bois de Midi-Pyrénées était mobilisée pour sensibiliser les élus. Centre Presse - Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Energie . Les élus aveyronnais ont visité la chaufferie de la cité thermale,un modèle du genre.

Pour contribuer au développement et à la promotion de l’ensemble de la filière bois de Midi Pyrénées, les deux partenaires que sont l’association départementale des maires (ADM) et l’agence départementale d’information sur le logement (Adil) ont proposé, cette semaine, à destination des élus aveyronnais, une journée d’information en terres cransacoise et auzitaine.

Destination idéale

« Cransac est la destination idéale pour cette journée de sensibilisation consacrée au bois. Que ce soit par la visite de la chaufferie bio masse, où sur un point de vue énergétique il est employé en tant que matière de combustion, et ensuite avec la découverte du centre thermal et de l’extension de l’école d’Auzits, où là il est utilisé en tant que matériau de construction», soulignaient Bruno Alary de l’Adil et Marielle Féral de l’Adm.

Cette dernière précisait en suivant : « Nous organisons des formations pour les élus sur des thématiques précises, et nous organisons en complément des visites de sites ou d’installations, comme c’est le cas aujourd’hui. » « Nous nous apportons de l’information sur l’habitat et le logement, que ce soit en terme d’économie d’énergie et de développement durable », ajoutait encore Bruno Alary.

Visite des Thermes

C’est par la visite des thermes que cette journée a commencé. La petite trentaine d’élus a eu droit à une visite de la structure, guidée et commentée par son directeur Christophe Échavidre et par l’architecte concepteur Luc Demolombe. Ensuite, direction la chaufferie, où les attendait le concepteur Philippe Ferest, qui a expliqué aux élus toutes les caractéristiques techniques de cette installation. Mais aussi ses avantages, que ce soit en matière d’économie d’énergie, avec une facture revue nettement à la baisse par rapport à toute autre énergie, quatre à cinq fois moins élévée, et sur un plan environnemental, avec beaucoup moins de rejets de CO2.

Thomas Wolff, représentant d’Aveyron énergie bois, précisait de son côté qu’« initialement, cette filière bois énergie a été créée pour valoriser les déchets du bois d’œuvre ». Il interviendra en suivant durant l’après-midi en compagnie d’autres techniciens du Critt bois, du Caue, de Midi Pyrénées bois, pour promouvoir sous tous ses aspects cette filière bois, qui peut s’organiser localement grâce à des ressources identifiées, jusqu’à sa transformation finale en bois de construction et ensuite en bois d’énergie.

Il ne reste plus qu’à espérer que cette sortie aura convaincre les élus locaux de tendre vers des projets orientés vers la filière bois, sous toutes ses déclinaisons.

Réagir