Culture et Loisirs

«Contes e racontes» en hommage à Jean Boudou

  • Jean Boudou, né à Crespin en 1911 et mort en Algérie en 1975, sera au cœur du festival.
    Jean Boudou, né à Crespin en 1911 et mort en Algérie en 1975, sera au cœur du festival. DR / DR
Publié le / Modifié le S'abonner

Culture. Jusqu’à vendredi, l’Ostal Jean-Boudou de Crespin, village natal de l’écrivain de langue occitane, organise à travers le festival « Contes e racontes » des lectures de contes et des spectacles dans les traces de Jean Boudou.

Le vagabondage est le fil conducteur de cette 1re édition du festival « Contes e racontes » en Ségala de Crespin, Cabanès et Lescure-Jaoul, qui débute demain, jusqu’à vendredi. Le vagabondage pris dans le sens du voyage, de la découverte de nouveaux horizons et de l’autre. Jérôme Vialaret, président de l’Ostal Jean-Boudou, rend ainsi hommage à cet auteur, voyageur et formidable conteur et écrivain, qu’était Jean Boudou.

Ces contes traditionnels qui ont traversé les âges « font partie de notre culture traditionnelle », rappelle Jérôme Vialaret. Né à Crespin en 1911 et mort en Algérie en 1975, où il était devenu instituteur, l’écrivain a, tout au long de sa vie, noirci ses carnets toujours en langue occitane, sa langue maternelle, de contes et légendes, transmises au fil des générations par les anciens de nos campagnes aveyronnaises, et pétrissant son œuvre romanesque.

Découvrir l’univers des contes 

«Certains, et pas que les plus anciens, se souviennent encore de la grand-mère de Jean Boudou et de la légende qui l’entourait, assure le président de l’Ostal. Albanie Balssa, conteuse d’exception, lointaine cousine d’Honoré de Balzac, va lui transmettre la passion de la littérature orale occitane. » De cet héritage, Jérôme Vialaret propose de découvrir l’univers des contes, et de leur infini. Tout au long de ces quatre jours de festival, les auteurs invités serviront de guides, que ce soit à travers l’histoire (avec Olivier de Robert qui se penchera sur le destin des Cathares), des contrées lointaines (notamment le bush australien) ou l’imaginaire. 

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Crespin

315000 €

Proche Autoroutes et commerce Maison - Proche Belgique venez découvrir cett[...]

Toutes les annonces immobilières de Crespin
Réagir