Marcillac-Vallon. Kinsa n’a pas oublié les paroles

  • Marcillac-Vallon. Kinsa n’a pas oublié les paroles
    Marcillac-Vallon. Kinsa n’a pas oublié les paroles
  • Kinza et son associé Nicolas.
    Kinza et son associé Nicolas. CP
Publié le , mis à jour

De retour à Marcillac avec 58 000 € en poche, Kinza revient sur cette expérience. 

Un rayon de soleil marcillacois a illuminé la petite lucarne pendant neuf jours. Il s’agit de Kinsa qui a effectué un joli parcours au jeu télévisé « N’oubliez pas les paroles » animé par Nagui. Le principe du jeu est une sorte de karaoké où les candidats doivent retrouver les paroles manquantes à des chansons. Kinsa y a fait merveille durant neuf émissions, tenant la dragée haute à tous les autres candidats, avec une aisance et un naturel qui ont séduit les fans de l’émission.

«Je ne chante pas très bien, confie-t-elle, mais mon succès est dû à ma passion pour la variété française et surtout à ma bonne capacité de mémorisation.» De retour à Marcillac avec 58 000 € en poche, Kinsa avoue, sans toutefois s’en plaindre, que son naturel discret a été mis à rude épreuve suite à cette notoriété soudaine : «Les gens me reconnaissent dans la rue, n’hésitent pas à m’interpeller pour me féliciter et m’interroger sur le déroulement de l’émission et ses coulisses.» Et Naguy ? À cette question récurrente, Kinsa apporte toujours la même réponse dithyrambique : «Extraordinaire, humain, rassurant, bienveillant», reconnaissant volontiers que le professionnalisme, le charisme et l’accueil chaleureux de l’animateur vedette l’ont vraiment subjuguée !

Quant à ses goûts concernant les chansons françaises sa réponse ne laisse planer aucun doute sur sa préférence pour les «standards anciens» : Paname (Edith Piaf), La Bohème (Aznavour) et Je t’aimais je t’aime et je t’aimerais (Cabrel)... Un titre qui lui a fait gagner pas mal d’argent ! Un argent bienvenu pour cette jeune demandeuse d’emploi de 29 ans, bien décidée à investir une partie de la somme gagnée pour réaliser enfin un projet qu’elle caressait depuis quelque temps avec Nicolas, un ami devenu son associé : le montage d’un camion « Food Truk », consacré à la fabrication et à la vente de sushis sur les marchés de la région. Le projet devrait se réaliser début 2017... Une nouvelle aventure se profile pour Kinsa qui classe son passage au rayon de ses meilleurs souvenirs, assurant avec lucidité qu’on « ne devenait pas une star après un simple passage à un jeu télévisé ».

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

294000 €

Située dans le bourg de Marcillac, à proximité immédiate des commerces, bel[...]

158700 €

Situé dans le bourg dynamique de Marcillac Vallon, à proximité immédiate de[...]

82000 €

Terrain constructible de 753 m2 sur les hauteurs de Marcillac vallon ! . .[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?