Espalion : l’association du Vieux Palais plus que jamais en péril

  • Le célèbre monument de grès rose pourra-t-il poursuivre sa vocation culturelle?
    Le célèbre monument de grès rose pourra-t-il poursuivre sa vocation culturelle? André Nayrac / Centre Presse Aveyron
Publié le , mis à jour

L’association Renaissance du Vieux Palais qui a tant fait pour la politique culturelle de la région est en péril. Avec ses partenaires, saura-t-elle surmonter cette crise ?

Le château Renaissance qui domine les berges du Lot, appelé communément Vieux-Palais, fut édifié en 1572 par les soins du « Noble Bernardin de la Valette », capitaine au service des seigneurs de Calmont durant les guerres de religion. Les consuls d’Espalion lui donnèrent les pierres de l’église Saint-Sauveur que les huguenots venaient d’incendier, à la condition que soit érigée une tour donnant sur le foirail. Ce splendide monument, aux fenêtres à meneaux, avec sa tour en poivrière et sa loggia dominant le Lot a connu des fortunes diverses, servant tour à tour de mairie, de tribunal, de prison, de dépôt communal, de musée… et même de banque. En ruine en 1919, à la suite d’un éboulement, il faillit disparaître, mais fut finalement restauré de 1935 à 1946.

Acheté pour 2 millions de francs et restauré après 5millions de travaux, il a retrouvé une seconde vie grâce à l’action de Philippe Meyer, qui a créé l’association Renaissance du Vieux Palais et lui a donné une riche vocation culturelle. C’est ainsi qu’il est devenu un lieu d’accueil des artistes avec appartements et salles d’expositions. Des invités prestigieux Depuis, il a abrité des conférences, des animations pédagogiques, des colloques, concerts, et manifestations diverses qui ont contribué au renom de la cité. Il a reçu de nombreuses personnalités d’univers variés : scientifique, politique, artistique, gastronomique…

Parmi ces visiteurs prestigieux, bon nombre sont mondialement connus. On peut citer le cardinal Lustiger, Bertrand Tavernier, Claude Sarraute, l’acteur Philippe Torreton, l’ancien ministre Kofi Yampagne, le conseiller en culture David Kessler, les chanteurs Fred Mella, Pierre jamet, Paul Tourenne, le professeur Beaulieu, Françoise Cachin, le dessinateur Sempé, Bernard Pivot, le trio Wanderer, les musiciens Franck Braley, M. Copppey, les chefs étoilés Veyrat, Gagnaire… et beaucoup d’autres encore. Mais l’association, plombée par des problèmes financiers, affiche un déficit qui met en péril son avenir. Si la situation n’est pas résolue dans les semaines à venir, l’association va disparaître et le bâtiment sera remis à la disposition de la mairie.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

175000 €

Immeuble situé rue du docteur Trémolières à Espalion composé de la manière [...]

95000 €

Environ 120m2 habitables, composée d'un coin cuisine indépendant, un salon [...]

365000 €

Idéalement située, proche du centre ville dans un secteur calme, grande mai[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?